16 août 2017 / 09:34 / il y a 3 mois

CORR-Le chinois Geely dépasse les attentes au 1er semestre grâce à Volvo

SHANGHAI (Reuters) - (Prière de lire que Volvo est un affilié de Geely Automobile au §1; au §8, noter que c‘est Zhejiang Geely qui est propriétaire de Volvo)

Le constructeur automobile chinois Geely Automobile Holdings a annoncé mercredi avoir plus que doublé son bénéfice au premier semestre, enregistrant ainsi sa plus forte croissance depuis huit ans, grâce notamment au succès des modèles conçues avec sa filiale suédoise Volvo. /Photo prise le 4 août 2017/REUTERS/Aly Song

Le constructeur automobile chinois Geely Automobile Holdings a annoncé mercredi avoir plus que doublé son bénéfice au premier semestre, enregistrant ainsi sa plus forte croissance depuis huit ans, grâce notamment au succès des modèles conçues avec son affilié suédois Volvo.

Le groupe, autrefois surtout connu pour ses imitations et la piètre qualité de ses véhicules, s‘est transformé progressivement en un véritable constructeur automobile apte à prétendre rivaliser avec les grands noms du secteur, y compris dans le haut de gamme.

Les véhicules conçus grâce au savoir-faire de Volvo, comme la berline GC9 et le SUV Boyue, figurent parmi les plus vendus en Chine, le plus grand marché automobile au monde.

“Depuis le début de 2017, la performance du groupe a dépassé les attentes initiales de la direction malgré un marché globalement moins porteur en Chine au cours de la même période”, a déclaré Geely dans un avis à la Bourse de Hong Kong.

Le bénéfice net s‘est établi à 4,34 milliards de yuans (552 millions d‘euros), contre 1,91 milliard de yuans un an plus tôt, soit une hausse de 128%.

Le groupe a cependant choisi de ne pas verser d‘acompte sur dividende.

Les ventes, quant à elles, ont bondi de 89% sur la période janvier-juillet et le mois dernier, Geely a relevé de 10% son objectif de ventes 2017 à 1,1 million de véhicules, contre 766.000 véhicules l‘an dernier.

Zhejiang Geely Holding Group, qui contrôle le constructeur Geely Automobile basé à Hong Kong et est propriétaire de Volvo Car Group ainsi que du constructeur des taxis noirs londoniens, a pris en mai une participation de 49,9% dans le constructeur malaisien en difficulté Proton.

Le groupe chinois a noté que l‘environnement commercial dans ses anciens marchés clés destinés à l‘exportation comme l‘Europe de l‘Est et le Moyen-Orient était resté faible.

Pour sa prochaine phase d‘expansion, Geely prévoit de lancer en 2018 sur les marchés développés, notamment en Europe et aux Etats-Unis, une troisième marque, Lynk & Co.

Le groupe veut aussi s‘appuyer davantage sur les technologies développées par Volvo, dont les petits moteurs à essence à turbocompresseur dans les voitures de marque Geely.

Norihiko Shirouzu à Pékin et Brenda Goh à Shanghai; Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below