16 août 2017 / 05:29 / dans un mois

Swiss Life bat le consensus au S1, l'immobilier en soutien

Swiss Life a annoncé mercredi une hausse plus marquée qu'attendu de son bénéfice semestriel, l'augmentation de ses investissements dans l'immobilier ayant favorisé la croissance de ses profits. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH (Reuters) - Swiss Life a annoncé mercredi une hausse plus marquée qu‘attendu de son bénéfice semestriel, l‘augmentation de ses investissements dans l‘immobilier ayant favorisé la croissance de ses profits.

”Nous sommes légèrement en avance dans la réalisation du programme d‘entreprise ‘Swiss Life 2018’ et avons encore amélioré nos sources de revenus grâce à l‘orientation systématique de nos activités vers la profitabilité et

l‘efficience du capital”, a déclaré le directeur général du groupe helvétique, Patrick Frost, cité dans le communiqué de résultats.

Il a par la suite précisé aux journalistes que les progrès réalisés auraient à l‘avenir un impact positif sur le ratio de distribution du dividende du groupe.

Sur les six premiers mois de l‘année, Swiss Life a réalisé un bénéfice net en hausse de 5% à 524 millions de francs suisses (459 millions d‘euros) alors que huit analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un résultat de 514 millions de francs.

Le groupe a donné la priorité à la réduction de ses coûts et à l‘augmentation des revenus générés par des tiers dans la gestion d‘actifs afin de compenser la faiblesse relative des performances de ses activités d‘assurance vie, toujours pénalisées par des taux d‘intérêt bas voire négatifs.

LE DIVIDENDE DEVRAIT AUGMENTER

Cette stratégie s‘est traduite par une croissance du portefeuille immobilier, qui représente désormais 17,2% de ses investissements globaux, soit 26,69 milliards de francs suisses, et a généré plus d‘un tiers des revenus tirés des placements sur le premier semestre.

“L‘immobilier a été un important contributeur à nos résultats. Nous continuons d‘acheter de l‘immobilier parce que nous ne sommes pas préoccupés par un risque de bulle immobilière tant que les taux d‘intérêt resteront aussi bas qu‘ils le sont”, a dit Patrick Frost, de retour de congé maladie après un traitement réussi d‘un cancer.

Il a ajouté que le groupe recherchait des opportunités dans l‘immobilier en Europe mais s‘est refusé à commenter le communiqué publié il y a quelques jours par le groupe foncier espagnol Hispania évoquant des discussions avec Swiss Life en vue de lui céder des actifs dans l‘immobilier de bureaux.

Pour Daniel Bischof, analyste de Baader Helvea à l‘achat sur la valeur, “Swiss Life bénéficie d‘une amélioration continue de sa rentabilité grâce à la priorité donnée aux activités assurant de meilleurs rendements des capitaux investis”.

“L‘importante génération de trésorerie de la société est de bon augure en vue d‘une augmentation régulière du dividende au cours des prochaines années”, ajoute-t-il.

L‘action Swiss Life perdait 0,83% à 347,80 francs vers 08h25 GMT alors que l‘indice Stoxx européen du secteur de l‘assurance gagnait 0,38%, des traders évoquant des prises de bénéfice.

Le titre a gagné un peu plus de 20% depuis le début de l‘année et touché le 8 août son plus haut niveau depuis 2002.

Brenna Hughes Neghaiwi; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below