15 août 2017 / 11:19 / dans un mois

Les actions et le dollar montent, salve de statistiques

Les principales Bourses européennes évoluent en hausse mardi à la mi-journée, et Wall Street devrait ouvrir en territoire positif. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,42% vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,33% et à Londres, le FTSE prend 0,41%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes évoluent en hausse mardi à la mi-journée, et Wall Street devrait ouvrir en territoire positif, dans un contexte de détente des tensions géopolitiques qui favorise aussi le dollar avant une série d‘indicateurs américains.

À Paris, l‘indice CAC 40 gagne 0,42% à 5.142,98 points vers 10h35 GMT. À Francfort, le Dax avance de 0,33% et à Londres, le FTSE prend 0,41%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,39%, le FTSEurofirst 300 avance de 0,16% et le Stoxx 600 prend 0,11%.

Les Bourses de Milan et de Vienne sont fermées en raison d‘un jour férié.

A Wall Street, les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de la Bourse de New-York en hausse autour de 0,2%.

La détente des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord a permis un rebond des Bourses depuis le début de semaine et une reprise du dollar, qui avait été également affecté vendredi par des chiffres inférieurs aux attentes sur l‘inflation aux Etats-Unis.

Mardi, le dollar gagne près de 0,7% face au yen, retombé à un plus bas d‘une semaine après avoir profité d‘un mouvement vers les actifs refuge en raison de la réthorique guerrière engagée entre le président Trump et Pyongyang.

Le billet vert progresse également face à l‘euro après les chiffres jugés décevants de la croissance allemande. Le PIB de la première économie d‘Europe a enregistré une progression de 0,6% au deuxième trimestre, un chiffre légèrement inférieur aux prévisions des économistes interrogés par Reuters qui attendaient une progression de 0,7%.

De son côté, la livre sterling a accru son repli face au dollar, pour tomber à un plus bas de cinq semaines, en réaction à la publication des chiffres des prix à la consommation au Royaume-uni. L‘inflation britannique est restée stable en juillet, contrairement aux prévisions qui tablaient sur une légère hausse, ce qui tend à éloigner la perspective d‘une prochaine hausse des taux outre-Manche.

Aux Etats-Unis, les économistes attendent notamment un rebond des ventes au détail en juillet (à 12h30 GMT), après trois mois consécutifs de repli de cet indicateur.

Ils surveilleront également au même moment l‘indice manufacturier “Empire State”, attendu en légère amélioration.

NOUVELLES SPÉCULATIONS SUR DANONE

Aux valeurs en Europe, Danone bondit de près de 2%, en tête du CAC 40, porté par des informations de presse selon lesquelles le fonds activitiste Corvex Management détient pour environ 400 millions de dollars (340 millions d‘euros) d‘actions Danone.

Le groupe agroalimentaire avait déjà été porté lundi par de nouvelles spéculations sur une offre de rachat après des informations du New York Post.

Le producteur allemand de sel K+S chute de 4,4% après avoir averti sur ses objectifs pour 2020.

La tendance haussière est limitée par le repli des secteurs du pétrole (-0,21%) et des matières premières (-0,9%).

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en baisse, après avoir déjà chuté la veille, en raison de la hausse du dollar et d‘inquiétudes sur la demande chinoise.

Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below