14 août 2017 / 14:22 / dans 3 mois

Wall Street ouvre en hausse, baisse des tensions avec Pyongyang

PARIS/NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, réagissant favorablement aux déclarations de responsables américains qui ont minimisé les risques d‘une guerre imminente entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, réagissant favorablement aux déclarations de responsables américains qui ont minimisé les risques d'une guerre imminente entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. L'indice Dow Jones gagne 0,59%. /Photo prise le 17 mai 2017/REUTERS/Brendan McDermid

L‘indice Dow Jones gagne 129,44 points, soit 0,59%, à 21.987,76. Le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 15,92 points (+0,65%) à 2.457,24 et le Nasdaq Composite prend 52,53 points (+0,84%) à 6.309,09.

Le chef d‘état-major des armées américaines, le général Joseph Dunford, a déclaré lundi que les Etats-Unis envisageraient des options militaires contre Pyongyang que si les sanctions économiques et la pression diplomatique échouaient.

Depuis le début de la joute verbale entre les deux pays, les marchés actions mondiaux ont perdu près de mille milliards de dollars de capitalisation, le S&P-500 et le Dow ayant enregistré leur pire performance hebdomadaire en près de cinq mois.

L‘indice de volatilité VIX du CBOE, surnommé “l‘indice de la peur”, qui avait atteint un pic la semaine dernière de 16,04, a fléchi de plus de 18% lundi.

“L‘aversion au risque s‘est stabilisée et les investisseurs commencent à s‘habituer à la situation en Corée du Nord, du moins tant que celle-ci ne s‘aggrave pas davantage”, commente Daniel Lenz, stratège chez DZ Bank.

Sur le marché des changes, le dollar regagne du terrain lundi face à un panier de devises de référence (+0,30%), dont l‘euro (+0,25%) et le yen (+0,42%), après avoir subi son plus fort repli hebdomadaire en trois semaines.

Les valeurs refuge comme l‘or, qui avaient profité d‘une vague d‘aversion au risque la semaine dernière, reculent logiquement. L‘or abandonne 0,43% à 1.283,14 dollars l‘once.

A Wall Street, les secteurs financier (+1,35%), l‘immobilier (+0,83%) et de la santé (+0,49%) soutiennent la tendance en début de séance.

Aux valeurs individuelles, Tesla prend près de 2%. Le fabricant américain de voitures électriques profite du relèvement des cours de Baird et Morgan Stanley qui anticipent le succès de sa nouvelle berline Model 3.

JD.COM, le numéro deux chinois du commerce en ligne derrière Alibaba, chute en revanche de 4,5% après avoir creusé ses pertes au second trimestre en raison d‘une hausse des coûts liés au marketing. Alibaba gagne 1,45% après le rachat de 4,5 millions de ses actions par Dan Loeb’s Third Point.

Facebook, qui a autorisé une société locale à lancer une application de partage de photos identique à la sienne dans le pays en mai, la sienne étant bloquée, prend 1%.

Sur le front pétrolier, le Brent mer du Nord et le brut léger américain reculent légèrement à respectivement 52 et 48 dollars le baril. Ils pâtissent d‘un ralentissement des volumes de raffinage en Chine qui ravive des craintes concernant la demande de la deuxième économie mondiale. En outre, aux Etats-Unis, la hausse de la production pourrait saper les accords de réduction des extractions de l‘Opep et d‘autres pays.

avec Sruthi Shankar, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below