21 octobre 2016 / 07:47 / dans un an

SAP relève ses prévisions pour 2016

SAP a annoncé vendredi avoir relevé la partie basse de sa fourchette de prévisions pour son résultat opérationnel 2016, prenant ainsi acte d'un "bon" troisième trimestre en termes de licences et anticipant de bonnes performances au quatrième. /Photo prise le 25 juillet 2016/REUTERS/Leonhard Foeger

FRANCFORT (Reuters) - SAP a annoncé vendredi avoir relevé le bas de sa fourchette de prévisions de résultat d‘exploitation annuel, le numéro un européen des logiciels prenant ainsi acte d‘un “bon” troisième trimestre en termes de ventes licences et anticipant de bonnes performances sur les trois derniers mois de l‘année.

Vers 10h10, le titre du groupe allemand avançait de 3,29% à 81,92 euros à la Bourse de Francfort, la plus forte hausse de l‘indice EuroStoxx 50. Ces gains portent à 11,7% la progression de l‘action depuis le début de l‘année, contre un recul de 0,1% pour l‘indice regroupant les valeurs technologiques européennes.

Le résultat d‘exploitation hors éléments exceptionnels de SAP a progressé de 1% au troisième trimestre à 1,64 milliard d‘euros, un niveau légèrement en-deçà du consensus des analystes financiers, qui était de 1,69 milliard selon une enquête Reuters.

Les revenus des licences ont augmenté de 5%, soit plus que prévu, à 3,69 milliards d‘euros.

SAP anticipe désormais pour l‘ensemble de l‘année un bénéfice d‘exploitation compris entre 6,5 et 6,7 milliards d‘euros, contre une précédente fourchette allant de 6,4 à 6,7 milliards.

Les analystes interrogés par Reuters prévoient en moyenne un résultat opérationnel annuel de 6,68 milliards.

Luka Mucic, directeur financier de SAP, s‘est dit confiant dans la capacité du groupe à enregistrer un bon quatrième trimestre au vu d‘un carnet de commandes bien fourni.

Dans un entretien à Reuters, il a ajouté que le groupe pourrait envisager une hausse de son dividende ou un modeste programme de rachat d‘actions une fois qu‘il aurait terminé de rembourser la dette contractée pour le rachat de Concur en 2014.

Il a déclaré que la décision de lancer un programme de rachat d‘actions pourrait intervenir au second semestre de l‘année prochaine, et il a précisé ne pas anticiper d‘acquisitions de plus d‘un milliard d‘euros.

SAP a également revu en légère hausse sa prévision de chiffre d‘affaires pour sa seule division d‘informatique dématérialisée (“cloud”), que le groupe voit désormais à au moins trois milliards d‘euros cette année contre une précédente projection de 2,95 milliards.

SAP et ses homologues sur le marché des applications de gestion intégrées pour les entreprises, Oracle et IBM notamment, sont confrontés à la concurrence des prestataires de services informatiques dématérialisés, comme Salesforce.com ou Workday.

Les applications disponibles sur le “cloud” via internet sont moins rémunératrices que celles proposées sous licence.

Jeudi, Microsoft a annoncé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes à la faveur d‘une demande croissante pour ses produits et services dématérialisés.

Harro ten Wolde, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below