20 octobre 2016 / 19:57 / dans un an

Les actifs AB Inbev en Europe de l'Est suscitent de l'intérêt

(Reuters) - Plusieurs prétendants d‘horizons divers sont en lice pour les actifs d‘Anheuser-Busch Inbev en Europe orientale et centrale, d‘une valeur de plus de cinq milliards d‘euros, a-t-on appris jeudi auprès de sources proches du processus de cession.

Anheuser-Busch Inbev est tenu de céder ses actifs, parmi lesquels la marque de bière tchèque Pilsner Urquell et les polonaises Tyskie et Lech, dans le cadre de son acquisition pour plus de 100 milliards de dollars du britannique SabMiller. Plusieurs prétendants d'horizons divers sont en lice pour les actifs en Europe orientale et centrale, d'une valeur de plus de cinq milliards d'euros. /Photo d’archives/REUTERS/Yves Herman

AB Inbev est tenu de céder ces actifs, parmi lesquels la marque de bière tchèque Pilsner Urquell et les polonaises Tyskie et Lech, dans le cadre de son acquisition pour plus de 100 milliards de dollars du britannique SabMiller.

Le japonais Asahi Group et le chinois China Resources Beer Holdings préparent des offres non contraignantes, tout comme un consortium mené par KKR et Mid Europa Partners, ont dit les sources.

Asahi a déjà mis la main sur Peroni et Grolsch, deux marques dont SABMiller a dû se défaire en Europe de l‘Ouest, et China Resources, un groupe public, a racheté ses parts dans la coentreprise qu‘il détenait avec le brasseur britannique.

Est également sur les rangs la firme de capital-investissement Advent International, qui en mars a créé un fonds de 13 milliards de dollars (11,8 milliards d‘euros), ont ajouté les sources.

Le fonds américain Bain Capital, le suisse Jacobs Holdings et le britannique BC Partners suivent aussi le dossier et pourraient s‘associer à l‘une ou l‘autre partie.

L‘homme d‘affaires polonais Sebastian Kulczyk ne cache pas de son côté qu‘il pourrait utiliser le produit de la vente de ses parts dans SABMiller pour racheter les actifs cédés.

Maspex, un producteur polonais de jus de fruits, est disposé à s‘associer avec d‘autres investisseurs pour soumettre une offre, ont ajouté les sources.

Le portefeuille qui comprend aussi des marques de bière en Hongrie, en Roumanie et en Slovaquie pourrait intéresser en outre le groupe d‘hydrocarbures hongrois Mol, qui a fait part la semaine dernière de son souhait de se diversifier dans les biens de consommation, ont dit trois des sources.

AB InBev attend des offres préliminaires pour le début novembre et espère conclure la vente d‘ici Noël, ont poursuivi les sources. Le processus d‘enchères est mené par Lazard.

AB InBev, KKR, Advent, Bain, BC Partners et Mol n‘ont pas souhaité commenter ces informations et personne n‘a pu être joint en soirée chez Asahi, China Resources, Mid Europa et Jacobs.

avec les contributions de Sophie Sassard à Londres et Agnieszka Barteczko à Varsovie, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below