29 septembre 2016 / 09:17 / il y a un an

Commerzbank supprime 9.600 postes et suspend le dividende

FRANCFORT (Reuters) - Commerzbank a annoncé jeudi son intention de supprimer près de 10.000 postes, soit près de 20% de ses effectifs, et d‘interrompre le versement de dividendes le temps de se restructurer, avec pour objectif une amélioration de sa rentabilité à l‘horizon 2020.

Commerzbank a annoncé jeudi son intention de supprimer près de 10.000 postes et d'interrompre le versement de dividendes le temps de se restructurer, avec pour objectif une amélioration de sa rentabilité à l'horizon 2020. La deuxième banque d'Allemagne prévoit 1,1 milliard d'euros de charges de restructuration. V/Photo prise le 12 février 2016/REUTERS/Ralph Orlowski

La deuxième banque d‘Allemagne a précisé dans un communiqué prévoir 1,1 milliard d‘euros de charges de restructuration.

Son plan de réorganisation prévoit entre autres le rapprochement de certaines activités et des réductions de coûts afin de compenser l‘impact cumulé de la baisse de la demande de crédit, des taux d‘intérêt négatifs de la Banque centrale européenne (BCE) et de l‘évolution du marché bancaire vers le numérique.

Il se traduira par la suppression de 9.600 postes équivalent temps plein sur un total de 45.000, une réduction des effectifs plus sévère encore que celle engagée par le numéro un allemand du secteur, Deutsche Bank, qui évoque pour l‘instant une diminution de 10% des siens sans exclure de nouvelles réductions de coûts.

Commerzbank prévoit de fusionner son activité de crédit au “Mittelstand”, les entreprises moyennes allemandes, avec sa division “Grandes entreprises et marchés”, tout en réduisant ses activités de courtage dans la banque d‘investissement afin de réduire la volatilité de ses résultats financiers et de libérer des capitaux.

Ces évolutions devraient se solder par des charges de dépréciation d‘environ 700 millions d‘euros dans les comptes du troisième trimestre, et donc par une perte nette trimestrielle, a précisé le groupe, qui table sur un “petit” bénéfice net pour l‘ensemble de cette année, après un profit de 1,1 milliard d‘euros l‘an dernier.

La banque entend se concentrer à l‘avenir sur deux segments de clientèle : d‘une part les particuliers et les petites entreprises, d‘autre part les clients “corporate”. Elle vise pour 2020 un rendement net des fonds propres d‘au moins 6%, contre 4,2% en 2015.

Commerzbank précise aussi prévoir à terme la création de 2.300 emplois dans des activités en croissance, ce qui ramènerait les réductions nettes d‘effectifs à 7.300 postes.

Jonathan Gould, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below