7 septembre 2016 / 15:28 / il y a un an

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, où l‘indice CAC 40 évolue en légère hausse (+0,34% à 4.545,26 euros à 12h50), les investisseurs étant persuadés que la Banque centrale européenne maintiendra jeudi le statu quo sur les taux d‘intérêt.

Michlein est une des valeurs à suivre en Bourse de Paris à la mi-séance et affiche la plus forte hausse du SBF 120, (+2,5%) à la faveur d'une note de Morgan Stanley qui croit en une amélioration des marges et de la génération de trésorerie, notamment avec la reprise attendue à partir de 2017 dans le secteur minier pour lequel le groupe fabrique des pneus de spécialités. /Photo prise le 9 mars 2016/REUTERS/Wolfgang Rattay

* MICHELIN, plus forte hausse du SBF 120, gagne 2,5% à la faveur d‘une note de Morgan Stanley qui croit en une amélioration des marges et de la génération de trésorerie, notamment avec la reprise attendue à partir de 2017 dans le secteur minier pour lequel le groupe fabrique des pneus de spécialités. Autre équipementier automobile, VALEO monte de 0,97%.

* Les VALEURS liées au PÉTROLE (+1%, plus forte hausse sectorielle en Europe) gagnent du terrain, portées par un rebond du baril de Brent (+1,18%) après un recul de près de 7% en 15 jours.

TECHNIP prend 1,07%, TOTAL 1,09%, CGG 2,25% et VALLOUREC 1,93%.

* En revanche, ENGIE (-1,4%) affiche la plus forte baisse du CAC 40, Goldman Sachs n‘étant plus à l‘achat sur la valeur. Le broker, dans le cadre d‘une note sectorielle, a abaissé son conseil à “neutre” en estimant notamment que le groupe va sous-performer le secteur des Utilities européennes en termes de croissance et que les prix du gaz vont continuer à baisser.

* EDF recule de 1,98%. Goldman Sachs, dans la même note sectorielle, est passé à la vente sur le titre (contre “neutre” précédemment) en estimant que la combinaison d‘une importante baisse attendue des bénéfices, d‘un flux de trésorerie négatif et d‘une augmentation potentielle des provisions sur le nucléaire pourrait accroître la pression sur le bilan déjà tendu de la société.

* AIR FRANCE-KLM, plus forte baisse du SBF 120, perd 2,8%, alors que Deutsche Bank a abaissé sa recommandation sur le titre de “conserver” à “vendre”, dans le cadre d‘une note sectorielle.

* SCOR prend 1,7% après la présentation de son nouveau plan stratégique triennal qui passe par un développement de ses activités de réassurance dommage aux Etats-Unis et vie en Asie.

* TF1 s‘adjuge 1,99% au lendemain de déclarations de son PDG Gilles Pélisson, qui a fait état d‘un marché publicitaire stable à la rentrée.

* INTERPARFUMS cède 4,2% après avoir vu son résultat net reculer de 7% au premier semestre, sous le coup d‘une provision de 1,8 million d‘euros liée à un contrôle fiscal portant sur ses quatre derniers exercices.

* ERYTECH PHARMA, plus forte baisse du CAC Mid & Small, chute de 9,84%, pénalisée par l‘annonce d‘un allongement du délai d‘obtention de l‘avis du régulateur européen sur l‘autorisation de mise sur le marché du GRASPA, son produit phare contre la leucémie aiguë.

* HAULOTTE GROUP recule de 5,58% dans des volumes nourris après la publication de résultats semestriels jugés décevants par le marché.

Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below