24 août 2016 / 07:37 / dans un an

Les places européennes ouvrent dans le rouge

Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse mercredi, effaçant en seulement quelques minutes de cotations une bonne partie de leurs gains de la veille. À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,66% à 4.392,29 points vers 07h15 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,60% et à Londres, le FTSE abandonne 0,45%. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Hird

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse mercredi, effaçant en seulement quelques minutes de cotations une bonne partie de leurs gains de la veille.

À Paris, l‘indice CAC 40 cède 0,66% à 4.392,29 points vers 07h15 GMT. À Francfort, le Dax perd 0,60% et à Londres, le FTSE abandonne 0,45%.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 0,64% et le FTSEurofirst 300 de 0,42%.La Bourse de Tokyo a profité mercredi d‘un léger repli du yen face au dollar pour terminer en hausse de 0,61%.

Wall Street a aussi fini en légère hausse mardi, portée par un compartiment technologique qui a permis au Nasdaq d‘inscrire un nouveau record en séance et par l‘annonce d‘une progression plus forte que prévu, et la plus prononcée en près de neuf ans, des ventes de maisons individuelles neuves en juillet aux Etats-Unis, une statistique venant conforter l‘hypothèse d‘une amélioration de la conjoncture économique américaine.

Un tel diagnostic pourrait conduire la Réserve fédérale à relever ses taux et les investisseurs attendent le discours que doit prononcer sa présidente, Janet Yellen, vendredi à l‘occasion du symposium annuel de Jackson Hole (Wyoming) pour en savoir plus sur les intentions de la Fed.

En attendant, le dollar se raffermit légèrement et repasse sous 1,13 pour un euro.

Après avoir progressé mardi sur la base d‘informations de Reuters évoquant la possibilité d‘un compromis entre l‘Iran et d‘autres grands producteurs sur une action concertée de stabilisation du marché, les cours du pétrole se replient mercredi en raison d‘une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis selon l‘American Petroleum Institute (API).

Aux valeurs, Thalès perd 1,60% alors que le constructeur naval français DCNS, dont il est actionnaire, a été victime d‘une fuite massive de données concernant des sous-marins conçus pour l‘Inde.

Contre la tendance, le britannique WPP, premier groupe publicitaire mondial, prend 3,61% après avoir fait état d‘une progression plus forte que prévu de ses ventes au premier semestre et avoir relevé sa prévision de croissance annuelle de son chiffre d‘affaires.

Son concurrent français Publicis en profite et gagne 0,47%, l‘une des rares hausses, et la plus forte, du CAC 40.

Le groupe suédois de produits forestiers et d‘hygiène SCA bondit pour sa part de plus de 10%, de loin la plus forte hausse des indices européens Stoxx 600 et FTSEurofirst 300, en raison de son projet de scission en deux entités cotées en 2017.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below