11 août 2016 / 07:27 / dans un an

William Hill ne voit aucune raison de discuter avec 888 et Rank

LONDRES (Reuters) - Le bookmaker britannique William Hill s‘est dit jeudi fermement opposé à l‘ouverture de discussions avec ses concurrents 888 et Rank Group après la présentation par ces derniers des modalités de leur offre de rachat hostile de 3,16 milliards de livres sterling (3,68 milliards d‘euros).

Le bookmaker britannique William Hill s'est dit jeudi fermement opposé à l'ouverture de discussions avec ses concurrents 888 et Rank Group après la présentation par ces derniers des modalités de leur offre de rachat hostile de 3,16 milliards de livres sterling (3,68 milliards d'euros). /Photo prise le 21 juillet 2016/REUTERS/Peter Nicholls

“Le conseil d‘administration de William Hill continue de penser que la proposition est hautement opportuniste et qu‘elle ne reflète pas la valeur intrinsèque du groupe”, a déclaré la société dans un communiqué.

Rank, un spécialiste des casinos et des salles de bingo, et 888, surtout présent dans les jeux en ligne, ont déclaré mercredi qu‘un rapprochement avec William Hill créerait le numéro un britannique du jeu tous canaux confondus, par le chiffre d‘affaires comme par les bénéfices, tout en permettant jusqu‘à 100 millions de livres d‘économies.

Les deux sociétés avaient annoncé dimanche s‘unir pour préparer une offre d‘achat commune sur le bookmaker, poursuivant ainsi un vaste mouvement de consolidation dans le secteur en proie à un durcissement de la réglementation et de la fiscalité.

Paul Sandle, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below