9 août 2016 / 11:37 / dans un an

Valeant annonce une réorganisation et maintient ses prévisions

Valeant Pharmaceuticals International annonce mardi un chiffre d'affaires trimestriel en baisse de 11% et inférieur aux attentes mais le laboratoire canadien a rassuré les investisseurs en confirmant ses prévisions de résultats pour l'ensemble de l'année. /Photo prise le 14 juin 2016/REUTERS/Christinne Muschi

(Reuters) - Valeant Pharmaceuticals International a annoncé mardi son intention de réorganiser son portefeuille d‘activités et réaffirmé ses prévisions de résultats annuels, tentant de regagner la confiance des investisseurs après une période marquée par les critiques contre ses méthodes commerciales.

Le groupe pharmaceutique canadien est confronté à de fortes pressions de la part de certains actionnaires et a été pris pour cible par certains responsables politiques depuis un an après un relèvement important des prix de certains médicaments et des transactions jugées peu orthodoxes avec un grossiste.

L‘entreprise, qui ploie sous 30,77 milliards de dollars (27,8 milliards d‘euros) de dette, a en outre dû apaiser ses créanciers après avoir publié en retards des documents financiers, ce qui a fait craindre un défaut sur certaines échéances.

“Nous continuons de progresser vers la stabilisation de notre organisation”, a déclaré dans un communiqué le directeur général, Joseph Papa, qui a succédé en mai à Michael Pearson.

“Nous annonçons aussi aujourd‘hui une nouvelle orientation stratégique pour Valeant, avec pour mission centrale d‘améliorer la vie des patients et qui impliquera une réorganisation de l‘entreprise et de ses divisions.”

Au cours d‘une téléconférence, le groupe a précisé étudier différentes options pour des activités non-stratégiques représentant plus de deux milliards de dollars de chiffre d‘affaires.

Il a ajouté que ses flux de trésorerie et des cessions d‘actifs devraient lui permettre de réduire sa dette de plus de cinq milliards de dollars en 18 mois.

A la Bourse de New York, le titre Valeant gagnait 11,5% à 14h00 GMT à 25,05 dollars. Le titre a perdu plus de 90% de sa valeur depuis son record historique d‘août 2015 à 263,81 dollars.

Le groupe de Laval, au Québec, prévoit toujours un bénéfice par action compris entre 6,60 et 7,00 dollars sur l‘ensemble de l‘année, sur un chiffre d‘affaires d‘environ 10 milliards.

Au deuxième trimestre, le chiffre d‘affaires a reculé à 2,42 milliards de dollars, contre 2,73 milliards un an plus tôt, en-deçà du consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui le donnait à 2,46 milliards.

La perte nette attribuable au groupe s‘est creusée à 302,3 millions de dollars, soit 88 cents par action, contre 53 millions (15 cents/action) un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le groupe a dégagé un bénéfice par action de 1,40 dollar, inférieur là aussi au consensus qui était à 1,48.

Ankur Banerjee à Bangalore; Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below