21 juin 2016 / 11:07 / dans un an

Royal Bank of Scotland va supprimer 900 emplois

LONDRES (Reuters) - Royal Bank of Scotland prévoit de supprimer environ 900 emplois au Royaume-Uni afin de réduire ses coûts, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

Royal Bank of Scotland prévoit de supprimer environ 900 emplois au Royaume-Uni afin de réduire ses coûts. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

Avec ces nouveaux départs, qui concernent surtout des positions administratives, commerciales ou informatiques, les effectifs britanniques de la banque nationalisée auront été réduits d‘environ 5% sur les quatre derniers mois.

RBS, contrôlé à hauteur de 73% par l‘Etat après son sauvetage pendant la crise financière de 2007-2009, a lancé une vaste restructuration pour renouer avec les bénéfices après huit années consécutives de pertes. Autrefois première banque mondiale par les actifs, le groupe se recentre à présent sur ses activités de banque commerciale et de détail au Royaume-Uni.

Dans un communiqué envoyé à Reuters, RBS a confirmé que des suppressions de postes étaient en préparation mais n‘a fourni aucune précision chiffrée. “Nous comprenons combien c‘est difficile pour notre personnel et nous apporterons tout le soutien possible, y compris par des redéploiements vers d‘autres positions quand cela sera possible.”

En décembre 2015, la banque basée à Edimbourg employait 64.000 personnes en Grande-Bretagne.

Andrew MacAskill, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below