20 juin 2016 / 16:11 / dans un an

Les Bourses européennes clôturent en forte hausse

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en forte hausse lundi, enregistrant leur meilleure performance depuis août dernier à la faveur des sondages montrant une remontée des intentions de vote en faveur du maintien du Royaume-Uni dans l‘Union européenne lors du référendum britannique de jeudi, dont a également profité à plein la livre sterling tandis que le yen et l‘or refluaient.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 3,5% (+146,93 points) à 4.340,76, affichant sa meilleure performance sur une séance depuis octobre dernier. Le Footsie britannique a pris 3,04% et le Dax allemand 3,43%, l‘indice EuroStoxx 50 3,29% et le FTSEurofirst 300 3,67%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street bénéficiait elle aussi d‘un franc rebond, le Dow Jones progressant de 1,28% et le Nasdaq de 1,65%.

Sur le marché des changes, la livre sterling affichait un gain de 2,2% face au dollar à 1,4676, alors qu‘elle était tombée la semaine dernière à 1,4013.

Le regain d‘appétit pour le risque à trois jours du référendum a surtout profité aux valeurs cycliques et financières. L‘indice Stoxx du tourisme et des loisirs a repris 5,13%, celui des services financiers 5,21%, les banques +4,51%, les assureurs 4,47% et l‘automobile 4,48%.

A Paris, toutes les valeurs du CAC ont terminé dans le vert, avec en tête Cap Gemini (+5,09%), LafargeHolcim (+5,09%), BNP Paribas (+4,9%) et Airbus (+4,88%).

A Londres, Royal Bank of Scotland a bondi de 7,02%, et Lloyds

Banking de 7,61% après avoir toutes deux figuré parmi les valeurs les plus affectées par les sondages en faveur d‘un Brexit la semaine dernière.

“La tendance a changé et c‘est peut-être le premier signe que ce que disaient beaucoup de spécialistes des sondages, à savoir que la part des personnes interrogées qui ne se prononcent pas serait cruciale or, historiquement, elles ont tendance à pencher en faveur du statu quo au cours des derniers jours avant un référendum”, a commenté Derek Halpenny, responsable de la recherche sur les marchés européens chez Bank of Tokyo-Mitsubishi.

L‘indice de volatilité de l‘EuroStoxx a reflué de 10% sur la journée.

L‘euro, qui avait lui aussi souffert des craintes de Brexit la semaine dernière, reprend 0,3% face au dollar à 1,1309.

Le regain d‘aversion au risque profite également au pétrole, en hausse de plus de 2,4%, et fait remonter les rendements des emprunts d‘Etat.

Nigel Stephenson; Juliette Rouillon et Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below