16 juin 2016 / 21:07 / dans un an

Elizabeth Arden s'offre à Revlon, le titre bondit

(Reuters) - Le groupe américain de cosmétiques Revlon a annoncé jeudi l‘acquisition de son concurrent Elizabeth Arden dans le cadre d‘une OPA amicale qui le valorise à 870 millions de dollars (775 millions d‘euros).

Avec cette acquisition, d‘un montant de 419 millions de dollars sur la base du nombre d‘actions en circulation au 3 mai, Revlon entend renforcer son portefeuille de produits pour la peau et de parfums, et se développer à l‘international, notamment en Asie.

Revlon propose 14 dollars par action, soit une prime de 50,4% par rapport au cours de clôture de sa cible jeudi (9,31 dollars).

L‘action Elizabeth Arden s‘envolait de près de 50% à 13,96 dollars dans les échanges d‘après-Bourse à Wall Street, s‘alignant pratiquement sur le prix de l‘OPA.

Revlon, contrôlé par le milliardaire Ron Perelman, s‘appréciait pour sa part de 0,48% à 31,30 dollars.

L‘acquisition, annoncée moins de six mois après la décision de Ron Perelman d‘étudier des alternatives stratégiques pour Revlon, permettra aux deux groupes de mieux concurrencer des poids lourds du secteur comme Estee Lauder et L‘Oréal.

Elizabeth Arden a une forte présence dans les crèmes de soin, notamment anti-âge, avec ses marques Prevage, Ceramide et SuperStart. Dans les parfums, la société détient des licences de célébrités comme Britney Spears, Justin Bieber et Taylor Swift.

Revlon est davantage présent dans les produits capillaires.

“La fusion va augmenter la surface de Revlon auprès de ses vendeurs et partenaires industriels, améliorant ses capacités de distribution et d‘achat”, ont dit les deux sociétés dans un communiqué commun, en ajoutant prévoir des synergies d‘environ 140 millions de dollars.

Elizabeth Arden a publié un chiffre d‘affaires inférieur aux attentes des analystes sur six des huit derniers trimestres.

BofA Merrill Lynch et Citigroup Global Markets se sont engagés à apporter un financement d‘environ 2,6 milliards de dollars.

Revlon a précisé tabler sur un chiffre d‘affaires 2016 de l‘ordre de 2,0-2,1 milliards de dollars à monnaies constantes, hors impact de l‘acquisition, ce qui implique selon lui “un taux de croissance vers le haut d‘une fourchette à un chiffre”.

L‘entreprise table sur un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement de 400-420 millions de dollars, après ajustement.

L‘action Elizabeth Arden avait perdu près de 33% de sa valeur sur les 12 derniers mois et celle de Revlon accusait un repli de 16%.

Jessica Kuruthukulangara à Bengalore,; Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below