14 juin 2016 / 06:02 / dans un an

Le sud-coréen Lotte Group visé par de nouvelles perquisitions

Le conglomérat sud-coréen Lotte Group a annoncé que le parquet de Séoul conduisait de nouvelles perquisitions dans une dizaine de ses filiales, sans en préciser la raison. Prenant acte des ennuis judiciaires de sa maison mère, la filiale du groupe dans l'hôtellerie, Hotel Lotte, a reporté sine die son projet introduction en Bourse qui s'annonçait comme le plus important de l'année dans le monde. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji

SEOUL (Reuters) - Le conglomérat sud-coréen Lotte Group a annoncé mardi que le parquet de Séoul conduisait de nouvelles perquisitions dans une dizaine de ses filiales, sans en préciser la raison.

Le groupe a déjà été visé vendredi par une série de perquisitions. Environ 200 enquêteurs s‘étaient alors déployés en 17 endroits différents, parmi lesquels le siège du conglomérat, les bureaux de sept filiales et les domiciles de plusieurs dirigeants dont le président de Lotte Group, Shin Dong-bin.

Trois sources avaient dit à Reuters que ces perquisitions entraient dans le cadre d‘une enquête sur l‘existence éventuelle d‘une caisse noire.

Prenant acte des ennuis judiciaires de sa maison mère, la filiale du groupe dans l‘hôtellerie, Hotel Lotte, a reporté sine die lundi son projet introduction en Bourse qui s‘annonçait comme le plus important de l‘année dans le monde.

Joyce Lee et Jee Heun Kahng, avec Se Young Lee; Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below