2 juin 2016 / 08:07 / il y a un an

Hésitation des Bourses européennes à l'ouverture

Les Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante jeudi, les investisseurs ne prenant pas de positions importantes avant les annonces de la Banque centrale européenne. À Paris, l'indice CAC 40 perdait 0,29% à 09h25. À Francfort, le Dax cédait 0,39% mais à Londres, le FTSE progressait de 0,27%, soutenu par les valeurs minières et bancaires. /Photo d'archives/REUTERS/Ralph Orlowski

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert sur une note hésitante jeudi, les investisseurs ne prenant pas de positions importantes avant les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) à l‘issue de sa réunion.

La plupart des intervenants attendent un statu quo en matière de politique monétaire. L‘annonce aura lieu à 13h45, avant une conférence de presse à partir de 14h30. La banque centrale devrait toutefois relever ses perspectives de croissance et d‘inflation malgré des risques persistants.

À Paris, l‘indice CAC 40 perdait 0,29% à 4.462,30 points à 09h25. À Francfort, le Dax cédait 0,39% mais à Londres, le FTSE progressait de 0,27%, soutenu par les valeurs minières et bancaires.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule encore de 0,17% et le FTSEurofirst 300 0,07%.

Sur le plan sectoriel, les ressources de base (+0,7%), les banques (+0,47%) et les valeurs de l‘énergie (+0,5%) rebondissent après avoir été les premières visées par les prises de profits la veille.

A Paris, ArcelorMittal prend 2,79%, plus forte hausse du CAC 40, suivi par Cap Gemini (+1,75%) et des trois grandes banques. A Londres, Standard Chartered s‘adjuge 2,66%, plus forte hausse de l‘EuroFirst 300.

Aux valeurs, Cobham plonge de près de 17% après la confirmation par le groupe d‘aéronautique et de défense britannique qu‘il allait lever quelque 500 millions de livres (644 millions d‘euros) via une augmentation de capital.

A Vienne, Voestalpine progresse de plus de 5%. Le sidérurgiste autrichien a annoncé un bénéfice annuel supérieur aux attentes à la faveur d‘un accent mis sur la qualité de ses produits.

Sur le marchés des changes, le yen a atteint un pic de deux semaines face au dollar, poussé par un accès d‘aversion au risque, des prises de profit sur le dollar, qui a pris plus de 4% face à la devise japonaise en mai, et le sentiment que la politique économique du Japon manque de direction après le report de la hausse de la TVA décidé par le gouvernement.

L‘euro progresse également, de 0,2%, face au billet vert.

Le pétrole regagne du terrain, après une séance volatile la veille, à l‘approche de la réunion de l‘Organisation des pays exportateurs de pétrole à Vienne ce jeudi, où l‘Arabie saoudite et l‘Iran devraient encore s‘affronter.

Les investisseurs attendent aussi, dans l‘après-midi, les chiffres ADP de l‘emploi dans le secteur privé pour le mois de mai, qui donneront de premières indications avant le rapport du gouvernement sue le marché du travail.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below