10 mai 2016 / 07:37 / dans 2 ans

ING plombé par des coûts réglementaires au 1er trimestre

(Reuters) - ING Group, le numéro un néerlandais des services financiers, a publié mardi des résultats inférieurs aux attentes pour le premier trimestre qu‘il a mis sur le compte d‘une hausse des coûts liés à de nouvelles exigences prudentielles.

ING Group, le numéro un néerlandais des services financiers, affiche des résultats inférieurs aux attentes pour le premier trimestre qu'il a mis sur le compte d'une hausse des coûts liés à de nouvelles exigences prudentielles. Le bénéfice net est ressorti à 842 millions d'euros, en baisse de 29%. /Photo prise le 23 mars 2016/REUTERS/Charles Platiau

Le bénéfice net, affecté également par une baisse des revenus des activités de marchés, est ressorti à 842 millions d‘euros, en baisse de 29% par rapport au résultat de 1,19 milliard d‘euros enregistré sur les trois premiers mois de 2015.

Les économistes interrogés par Thomson Reuters prévoyaient en moyenne un résultat net de 848 millions d‘euros.

Les coûts dits réglementaires, avec notamment la contribution au nouveau fonds européen de résolution unique destiné à financer la liquidation de banques en faillite, ont atteint 496 millions d‘euros contre 174 millions un an plus tôt.

Les provisions sur créances douteuses ont à l‘inverse diminué à 265 millions d‘euros contre 432 millions.

Toby Sterling, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below