11 avril 2016 / 06:46 / dans un an

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Société générale est l'une des valeurs à suivre à la Bourse de Paris après les informations sur une perquisition du siège de la banque mardi dernier à Paris dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées" à la suite des révélations dites des "Panama papers". /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, attendue en baisse comme les principales places européennes dans le sillage de la Bourse de Tokyo, affectée par la hausse persistante du yen, ce qui a donné lieu à des avertissements de responsables japonais.

A 8h18, le contrat à terme sur l‘indice CAC 40 recule de 0,16%.

* SCOR. Le capital du réassureur a changé de physionomie avec l‘augmentation de la participation de l‘assureur mutualiste Covéa qui remplacerait le japonais Sompo Japan Nipponkoa Holdings comme premier actionnaire du réassureur, rapportent lundi les Echos.

Dans un communiqué précisant sa position actionnariale, Covéa a indiqué qu‘il “ne dépassera pas, directement ou indirectement, le seuil de 10% du capital de SCOR, sauf évolution significative de la stratégie ou de la structure actionnariale” du réassureur.

* SOCIETE GENERALE Le siège de la banque a été perquisitionné mardi dernier à Paris dans le cadre de l‘enquête préliminaire ouverte par le parquet national financier pour “blanchiment de fraudes fiscales aggravées” à la suite des révélations dites des “Panama papers”, a confirmé dimanche un porte-parole de la banque.

* TOTAL - Moody’s a abaissé vendredi la note de crédit du groupe à Aa3, avec une perspective stable, disant s‘attendre à la persistance de cours bas sur le marché pétrolier.

* RENAULT et certains de ses fournisseurs vont investir 10 milliards de dirhams (912 millions d‘euros) au Maroc pour y construire un “écosystème industriel”, a déclaré vendredi le ministre marocain de l‘Industrie, sans préciser la part du projet assumée par Renault.

* GROUPE PSA. Le projet du constructeur automobile de créer une usine à Oran, en Algérie, où Renault est déjà implanté, ne s‘est pas concrétisé lors de la visite du Premier ministre Manuel Valls à Alger, marquée par une “affaire” de visas.

Un porte-parole du groupe a estimé que cette affaire n‘avait aucune incidence sur un processus qui se trouve “au stade de la maturation des échanges avant finalisation”. Une source diplomatique française a indiqué de son côté que le projet devrait aboutir d‘ici le mois de juin.

* VIVENDI et Mediaset ont annoncé vendredi un accord sur le rachat par le groupe français de médias de 100% de la filiale de télévision payante de l‘italien, Mediaset Premium, dans le cadre plus large d‘un échange de participations de 3,5%.

* AIR FRANCE-KLM GROUP. La compagnie aérienne va engager des discussions exclusives avec un repreneur pour sa filiale de restauration Servair dans les prochaines semaines, rapporte lundi l‘agence Bloomberg citant une source proche du dossier.

Un porte-parole d‘Air France-KLM a refusé de faire un commentaire.

Début avril, le groupe avait dit étudier les offres de plusieurs partenaires, dont le toulousain Newrest, pour la reprise de Servair, première entreprise de restauration aérienne et du nettoyage en France, et troisième acteur mondial

* ENGIE - La société d‘ingénierie et de services Bilfinger est en négociations avec Engie et le groupe de capital investissement EQT en vue d‘une possible vente de sa filiale de construction et de gestion des installations (Building and Facility), apprend-on de sources proches du dossier.

* VINCI. La mise en chantier de l‘aéroport de Notre-Dame-des-Landes, si le “oui” l‘emporte au référendum du 26 juin, devrait “prendre un an de plus”, le temps d‘une nouvelle enquête publique, et porter sur “une seule piste”, a réaffirmé dimanche Ségolène Royal.

* ARCHOS a fait état lundi d'un chiffre d'affaires consolidé de 40,2 millions d'euros au premier trimestre 2016, en hausse de 15% par rapport au premier trimestre 2015 (35 millions d'euros) et annoncé vouloir atteindre le cap des 200 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016. (Lire le communiqué : bit.ly/1VLRYb6)

* INGENICO a annoncé lundi l‘acquisition de Think&go NFC, une start-up spécialisée dans les écrans connectés, qui a développé une technologie permettant à un écran numérique d‘échanger des informations avec un objet connecté.

Raphaël Bloch et Joseph Sotinel, édité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below