4 avril 2016 / 13:52 / il y a un an

Wall Street ouvre en légère baisse avec le pétrole

La Bourse de New York a débuté en léger repli lundi, pénalisée par la baisse des cours du pétrole et l'attitude prudente d'une majorité d'investisseurs dans l'attente de précisions sur la stratégie de la Réserve fédérale. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait0,19%s. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,15% et le Nasdaq Composite cédait 0,13%. /Photo d'archives/Chip East

(Reuters) - La Bourse de New York a débuté en léger repli lundi, pénalisée par la baisse des cours du pétrole et l'attitude prudente d'une majorité d'investisseurs dans l'attente de précisions sur la stratégie de la Réserve fédérale.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perdait0,19% à 17.760,65 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, reculait de 0,15% à 2.069,71 et le Nasdaq Composite cédait 0,13% à 4.908,31.

Parallèlement, le cours du baril de pétrole brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) abandonne 0,4% à 36,65 dollars et le Brent près de 1% à 38,30 dollars.

Les indicateurs économiques américains publiés la semaine dernière, qui ont entre autres confirmé la bonne santé du marché du travail et traduit une reprise de l'activité dans le secteur manufacturier, n'ont pas fondamentalement modifié les anticipations concernant l'évolution des taux d'intérêt au cours des prochains mois.

Si les projections de la Fed suggèrent deux relèvements de taux d'ici la fin de l'année, les traders n'en anticipent qu'un selon l'outil de suivi "FedWatch" de CME Group.

Les investisseurs devraient continuer de suivre les indicateurs économiques (dont les chiffres des commandes à l'industrie, attendus en mliieu d'après-midi) et les déclarations de responsables de la banque centrale, en attendant mercredi le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire.

Aux valeurs, le groupe pétrolier Chevron cède 0,6%.

A la hausse, Virgin America bondit de 40,3% et a inscrit un record après l'annonce de son rachat par Alaska Air (-4,95%).

Le constructeur de voitures électriques Tesla gagne 4,12% après avoir fait état de 253.000 commandes en 36 heures pour sa future Model 3.

Abhiram Nandakumar, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below