22 mars 2016 / 08:13 / dans 2 ans

Le digital, priorité du futur directeur général d'Axa

PARIS (Reuters) - Thomas Buberl, qui succèdera à Henri de Castries à la tête d‘Axa en septembre prochain, mise sur le développement digital du groupe plutôt que sur de grosses acquisitions pour assurer sa croissance future, déclare-t-il dans une interview publiée mardi dans le quotidien financier britannique Financial Times.

Dans une interview publiée mardi dans le quotidien financier britannique Financial Times, Thomas Buberl, qui succèdera à Henri de Castries à la tête d'Axa en septembre prochain, mise sur le développement digital du groupe plutôt que sur de grosses acquisitions pour assurer sa croissance future. /Photo prise le 21 mars 2016/REUTERS/Christian Hartmann

“La question est de savoir si nous devons accroître la taille de nos franchises ou si nous devons nous concentrer à l‘avenir sur l‘adaptation de notre modèle économique au digital”, a-t-il observé. “Je pense que notre priorité doit être le digital.”

Cette stratégie sera essentielle alors que les futurs concurrents d‘Axa pourraient être Google (Alphabet) ou Facebook, a ajouté Thomas Buberl.

Il a également estimé que les éventuelles acquisitions du groupe devrait être à l‘avenir plus modestes que par le passé.

Axa a annoncé lundi le départ le 1er septembre prochain de son PDG Henri de Castries, depuis près de 17 ans à la tête du numéro deux européen de l‘assurance.

James Regan et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below