17 mars 2016 / 17:33 / dans 2 ans

Les Bourses européennes terminent en baisse

PARIS/LONDRES (Reuters) - A l‘exception de Londres, soutenue par les valeurs minières, les principales Bourses européennes ont terminé jeudi en baisse malgré la hausse des cours du pétrole et des matières premières.

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

L‘envolée de l‘euro face au dollar après les annonces de la Réserve fédérale américaine a pesé sur les valeurs exportatrices, notamment des secteurs automobile et de la santé.

À Paris, l‘indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,45% (20,11 points) à 4.442,89 points et le Dax allemand a perdu 0,91% mais le Footsie britannique a gagné 0,42%. L‘indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,62% et le FTSEurofirst 300 a abandonné 0,33%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains gagnent 0,1 à 0,7%.

Les déclarations de la Fed, dont les responsables n‘envisagent plus que deux hausses de taux cette année au lieu des quatre évoquées en décembre, ont eu pour principal effet d‘affaiblir le dollar face aux autres grandes devises, ce qui a favorisé le rebond des cours du pétrole et des matières premières.

L‘appréciation marquée de la monnaie unique par rapport au billet vert ravive les craintes d‘effets de change défavorables aux exportations et aux résultats des sociétés européennes.

L‘euro se traite autour de 1,1326 dollar, en hausse de 0,91%. Le dollar cède plus de 1,2% face à un panier de devises de référence. Face au yen, le dollar a touché son plus bas niveau depuis octobre 2014.

Le baril de Brent de mer du Nord prend encore 2,95% à 41,50 dollars à la clôture en Europe. Le cours “spot” du cuivre a touché son plus haut niveau depuis novembre et gagne 2,5% en fin d‘après-midi en Europe.

Le secteur de la santé (-1,62%), le secteur bancaire (-1,19%) et celui de l‘automobile (-1,07%) affichent les plus mauvaises performances du jour.

A la hausse, celui des ressources de base a bondi de 6,37% avec la remontée des cours des matières premières et celui de l‘indice des valeurs de l‘énergie a pris 2,45% dans le sillage des cours du brut.

ArcelorMittal (+10,03%) et Total (+2,34%) figurent parmi les plus fortes hausses du CAC 40. A Londres, le groupe minier Glencore a pris 9,49% et figure parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600.

BNP Paribas a perdu 2,3% et Sanofi a cédé 1,9%.

A Milan, Banco Popolare a enregistré la plus forte baisse de l‘indice européen Stoxx 600, l‘espoir d‘une fusion avec Banca Popolare di Milano (BPM) <PMII.MI s‘éloignant.

Rodrigo Campos et Sudip Kar-Gupta; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below