17 mars 2016 / 11:44 / il y a un an

Les valeurs à suivre à la mi-journée à la Bourse de Paris

Airbus Group, qui cède 4,38% à 12h07, accuse la plus forte des baisses de l'indice SBF 120, l'annulation de commandes d'A380 par Air France-KLM (-2,53%) s'ajoutant à la remontée de l'euro. Au même moment, l'indice CAC 40 recule de 1,8%. /Photo d'archives/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, pénalisée par la remontée de l'euro face au dollar à la suite du maintien des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine.

A 12h07, l'indice CAC 40 recule de 1,8% à 4.382,46 points.

* De nombreux GROUPES EXPORTATEURS sont pénalisés par les effets de la baisse du dollar.

PSA perd 2,64%, SAFRAN 2,59% ou encore LVMH 2,42%.

AIRBUS GROUP (4,38%) accuse la plus forte des baisses de l'indice SBF 120, l'annulation de commandes d'A380 par AIR FRANCE-KLM (-2,53%) s'ajoutant à la remontée de l'euro.

* Les BANQUES européennes (-3,12%) cèdent du terrain avec les établissements italiens (-4,8%).

BNP PARIBAS abandonne 4,04%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 3,79% et CRÉDIT AGRICOLE 3,05%.

* En revanche, les valeurs liées aux MATIÈRES PREMIÈRES profitent de l'affaiblissement du dollar et ses conséquences sur le prix du pétrole (+1,66% pour le baril de brut américain) et des métaux (+2,6% pour le cuivre).

ARCELORMITTAL (+3,25%) est en tête des quelques hausses du SBF 120, TECHNIP gagne 2,95% et TOTAL 0,79%. Hors CAC 40, VALLOUREC s'octroie 1,51%, CGG 1,43% et MAUREL & PROM 1,28%.

* ALSTOM progresse de 1,69%, JPMorgan ayant relevé son conseil sur le titre de "neutre" à "surpondérer" en se montrant optimiste sur l'activité transport du groupe et pour la journée investisseurs de l'entreprise.

* ADOCIA s'octroie 1,77% au lendemain de l'annonce par la biotech d'un résultat net 2015 bénéficiaire et de sa confiance dans l'avenir.

* GRAND MARNIER (+64,34% à 8.250 euros), suspendue depuis lundi, a repris sa cotation ce jeudi en matinée, après l'OPA amicale lancée par Campari à un prix de 8.050 euros par action.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below