11 mars 2016 / 11:59 / dans 2 ans

Les Bourses européennes amplifient leur hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes amplifient leur hausse vendredi à la mi-journée, effaçant complètement la séance agitée de la veille conclue sur un recul prononcé à la suite d‘une simple phrase de Mario Draghi évoquant un arrêt de la baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE).

Les Bourses européennes amplifient leur hausse vendredi à la mi-journée, effaçant complètement la séance agitée de la veille conclue sur un recul prononcé. À Paris, le CAC 40 prend 2,64% à 4.465,26 points vers 11h40 GMT. /Photo prise le 2 mars 2016/REUTERS/Christian Hartmann

À Paris, le CAC 40 prend 2,64% (114,91 points) à 4.465,26 points vers 11h40 GMT. À Francfort, le Dax gagne 2,75% et à Londres, le FTSE avance de 1,32%. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 2,28% et l‘EuroStoxx 50 de la zone euro de 2,89%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de l‘ordre de 1% au lendemain d‘une séance conclue sur une note stable en raison notamment de rachats à bon compte en fin de journée.

“Si les marchés ont fait un caprice après les déclarations de Mario Draghi disant ne pas voir les taux d‘intérêt plonger davantage en territoire négatif, nous considérons toujours que le solde des annonces d‘hier est positif”, dit Mike van Dulken, responsable de la recherche chez Accendo markets.

“Le rétablissement de la confiance des marchés à la faveur de la nuit donne à penser que les marchés pourraient commencer à avoir une appréciation similaire, l‘impression désagréable disparaissant au bout du compte.”

Avant la déception suscitée par la phrase de Mario Draghi, la BCE a annoncé jeudi une réduction de ses trois taux directeurs, une augmentation de ses achats de dettes sur les marchés et de nouveaux financements aux banques.

Ces différentes mesures font briller vendredi les valeurs bancaires (+4,09%), plus forte hausse sectorielle du jour.

Parmi elles, Deutsche Bank prend plus de 6% après avoir revendiqué sa solidité dans son rapport annuel.

Tous les secteurs sont dans le vert, celui de l‘énergie (+1,86%) profitant du rebond des cours du pétrole, avec un Brent de la mer du Nord en hausse de 1,67% à 40,72 dollars le baril.

Les déclarations de Mario Draghi n‘ont pas seulement affecté les marchés actions, elles ont aussi fait des vagues sur les marchés des changes et obligataire.

L‘euro, qui a bondi de 1,0820 à plus de 1,12 dollar jeudi, se replie sous 1,11 dollar vendredi.

Le calme revient aussi sur les obligations de la zone euro, dont les rendements ont fortement grimpé jeudi. Le rendement à 10 ans du Bund allemand, qui est passé du simple au double pendant un temps jeudi, se replie vendredi à 0,274%.

Avec l‘affaiblissement global du dollar ces dernières semaines, l‘or a touché vendredi un plus haut de 13 mois, à 1.282,51 dollars l‘once, avant de refluer légèrement.

Avec Atul Prakash à Londres; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below