11 mars 2016 / 10:08 / il y a 2 ans

Le déficit commercial britannique avec l'UE à un niveau record

Sur le port de Felixstowe, dans le sud-est de l'Angleterre. Le déficit commercial marchand de la Grande-Bretagne a diminué en janvier, à 10,289 milliards de livres, mais celui vis-à-vis de l'Union européenne (UE) a atteint 8,090 milliards de livres, un niveau sans précédent. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

LONDRES (Reuters) - Le déficit commercial marchand de la Grande-Bretagne a diminué en janvier mais celui vis-à-vis de l‘Union européenne (UE) a atteint un niveau sans précédent.

Le déficit total s‘est réduit à 3,459 milliards de livres (4,442 milliards d‘euros) en janvier contre 3,699 milliards en décembre, a annoncé vendredi l‘Office national de la statistique (ONS).

Le déficit commercial marchand a diminué à 10,289 milliards de livres contre 10,450 milliards en décembre, ce qui est conforme aux prévisions des économistes.

Le déficit commercial marchand avec l‘UE a atteint 8,090 milliards de livres contre 7,428 milliards en décembre.

Le solde commercial vis-à-vis de l‘UE est particulièrement suivi car certains investisseurs craignent des retombées néfastes si la Grande-Bretagne décide de quitter les Vingt-Huit par référendum le 23 juin prochain.

LA PRODUCTION INDUSTRIELLE PROGRESSE EN JANVIER

9 mars - La production industrielle a repris sa croissance en janvier après un net repli en décembre, grâce notamment à un redémarrage plus fort que prévu du secteur manufacturier.

La production industrielle a augmenté de 0,3% sur un mois après un repli de 1,1% en décembre, montrent les chiffres publiés mercredi l‘institut national de la statistique (ONS).

Les économistes interrogés par Reuters s‘attendaient à une hausse de 0,5% en janvier.

Par rapport à janvier 2015, la production industrielle a augmenté de 0,2%.

La production manufacturière a augmenté de 0,7%, sa première progression depuis quatre mois, après un recul de 0,3% en décembre. Les économistes s‘attendaient à un progression plus faible, de 0,2%.

La production industrielle reste inférieure de 10,2% à son point culminant du début 2008, en prenant pour base les trois mois à fin janvier, tandis que la production manufacturière fléchit de 6,4%.

La production pétrolière et gazière de la Mer du Nord a diminué de 6,3% sur le mois, sa plus forte baisse depuis juin 2014, ce qui s‘explique peut-être par le mauvais temps, dit l‘ONS.

Tableau: [nU8N11S019]

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below