10 mars 2016 / 17:03 / il y a un an

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse malgré les mesures de la Banque centrale européenne, pénalisée par la baisse du dollar face à l'euro après les propos du président de la BCE, Mario Draghi, qui a douché les espoirs de nouvelles baisses des taux d'intérêt.

L'indice CAC 40 a perdu 1,7% à 4.350,35 points après avoir gagné jusqu'à 3,5% après les annonces de la BCE.

* De nombreux GROUPES EXPORTATEURS ont reculé avec la remontée de l'euro, passé de 1,0823 à 1,1185 dollar vers 17h40 à la suite des déclarations de Mario Draghi.

RENAULT a perdu 4,82% à 79,38 euros, LAFARGEHOLCIM 4,45% à 37,255 euros ou encore AIRBUS GROUP 3,96% à 58,24 euros. Hors CAC, INGENICO a fini en repli de 5,01% à 87,94 euros et ZODIAC AEROSPACE de 4,37% à 16,395 euros.

* CARREFOUR (-6,53% à 23,68 euros) a enregistré la plus forte baisse du CAC 40 après avoir prévenu qu'il faudrait du temps pour redresser la barre en Chine et déçu par une hausse moins forte qu'attendu de son dividende.

* Les VALEURS BANCAIRES ont tenté de résister au recul du marché, soutenues par les annonces de la BCE.

BNP PARIBAS a pris 0,96% à 46,15 euros mais CREDIT AGRICOLE a perdu 0,16% à 9,904 euros et SOCIETE GENERALE 0,59% à 34,795 euros.

* Des groupes IMMOBILIERS et UTILITIES ont gagné du terrain, les mesures annoncées par la BCE étant favorables à l'endettement des entreprises.

UNIBAIL-RODAMCO a grimpé de 2,15% à 237,35 euros, plus forte hausse du CAC 40, et KLEPIERRE de 1,29% à 38,58 euros. Hors CAC, ICADE s'est octroyé 2,58% à 64,87 euros et FONCIÈRE DES RÉGIONS 1,55% à 77,50 euros. Du côté des Utilities, VEOLIA a avancé de 0,59% à 20,335 euros.

* RUBIS (+4,25% à 72,60 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 alors que le groupe a fait état de résultats solides, soutenus par la baisse des prix du pétrole.

* ILIAD (+3,65% à 222,85 euros) a dévoilé des objectifs ambitieux de déploiement de la fibre après avoir signé en 2015 une hausse à deux chiffres de ses résultats financiers, portés par de nouveaux gains de part de marché dans le mobile quatre ans après son lancement.

* LAGARDÈRE a chuté de 13,27% à 22,705 euros, plus forte baisse du SBF 120, au lendemain de la publication de résultats diversement interprétés par les investisseurs, qui s'inquiètent également du départ du directeur financier, considéré comme un pilier de la société.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below