6 mars 2016 / 17:58 / dans 2 ans

RWE projette de supprimer 2.500 postes en Grande-Bretagne

LONDRES (Reuters) - Npower, la filiale britannique du groupe allemand d‘électricité RWE, envisage de supprimer environ 2.500 postes pour améliorer sa rentabilité, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier.

Npower, la filiale britannique du groupe allemand d'électricité RWE, envisage de supprimer environ 2.500 postes pour améliorer sa rentabilité, selon une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender

RWE a déclaré en novembre que npower avait perdu environ 200.000 clients en Grande-Bretagne depuis le début 2015, ce qui expliquait une perte d‘exploitation inattendue de 66 millions d‘euros sur les neuf premiers mois de l‘année.

La source a dit que les suppressions de postes concerneraient aussi des sous-traitants.

Le site internet de npower précise que l‘entreprise emploie 9.700 personnes.

Npower, l‘une des six principales compagnies d‘électricité de Grande-Bretagne, a refusé de commenter ces informations.

Karolin Schaps et Tom Kaeckenhoff; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below