26 février 2016 / 17:28 / il y a un an

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini en nette hausse, portée par les espoirs des investisseurs de nouvelles mesures de soutien économique et par des perspectives d'entreprises jugées encourageantes.

Le CAC 40 a gagné 1,56% à 4.314,57 points, portant à 2,17% la hausse hebdomadaire de l'indice phare de la Bourse de Paris.

* Dans ce contexte, les VALEURS au profil RISQUÉ ont été recherchées, comme les CYCLIQUES et les FINANCIÈRES.

LAFARGEHOLCIM a pris 5,19% à 36,16 euros, RENAULT 5,16% à 82,77 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 3,64% à 53,59 euros. CREDIT AGRICOLE s'est octroyé 3,74% à 9,428 euros, SOCIETE GENERALE 3,56% à 32,02 euros et AXA 2,91% à 20,31 euros.

* SAFRAN (+3,53% à 56,04 euros) et STMICROELECTRONICS (+2,62% à 5,244 euros) ont également profité de la baisse de l'euro, tombé sous 1,10 dollar, à 1,0932 dollar à 17h40, contre 1,1375 dollar le 11 février.

* Les VALEURS liées aux MATIERES PREMIERES ont également profité de la progression des cours du pétrole (+1% à 33,41 dollars pour le baril de brut américain à 17h55) et des métaux (+2,25% pour le cuivre).

ARCELORMITTAL (+5,32% à 3,286 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 et APERAM s'est adjugé 4,75% à 30,865 euros. Du côté des pétrolières, BOURBON a bondi de 19,47% à 13,62 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small, VALLOUREC a pris 8,62% à 4,573 euros, MAUREL & PROM de 8,26% à 2,49 euros et TECHNIP de 4,73% à 44,815 euros.

CGG a toutefois fini inchangée à 0,48 euro, la valeur restant bloquée, sur le plan graphique, dans un canal compris entre 0,46 et 0,54 euro depuis le 12 février.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-3,43% à 20,685 euros) a accusé la plus forte des baisses du CAC 40, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 21,324 euros, après avoir échoué à repasser au-dessus d'une résistance technique à 21,80 euros après une publication jugée encourageante.

* SAINT-GOBAIN a cédé 0,65% à 35,305 euros après avoir publié des résultats marqués par l'atonie de la conjoncture en France qui n'ont pas enthousiasmé les investisseurs.

* HAVAS a perdu 4,02% à 6,687 euros, plus forte baisse du SBF 120, le marché sanctionnant des perspectives jugées prudentes pour l'année en cours.

* EUROPCAR (+10,33% à 9,676 euros) a bondi en tête du SBF 120 alors que le groupe a atteint ses objectifs pour l'exercice 2015, qui avaient été revus à la hausse en novembre.

* ELIOR (+3,55% à 18,36 euros) a annoncé une progression de 4,5% de son activité au titre de son premier trimestre fiscal, à fin décembre, cependant impactée en France par les conséquences des attentats de novembre à Paris. Son résultat net, part du groupe, a bondi de 40,6% à 28 millions d'euros.

* AREVA a finalement terminé en hausse de 3,15% à 3,797 euros après ses pertes initiales (recul de plus de 7% à sa reprise de cotation dans la matinée). Le groupe, qui avait reporté sa publication de 24 heures, a annoncé une perte de deux milliards d'euros en 2015 en raison de lourdes charges liées à sa restructuration et à une nouvelle provision pour l'EPR finlandais OL3.

* BLUE SOLUTIONS a fini sur un gain de 4,29% à 15,07 euros. La filiale du groupe Bolloré (-0,86% à 3,47 euros) a vu son chiffre d'affaires augmenter de 10% à 31,9 millions d'euros en 2015.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below