23 février 2016 / 08:45 / il y a un an

Les Bourses européennes ouvrent en repli à cause du pétrole

Les principales Bourses européennes ont ouvert mardi en baisse, pénalisées par les valeurs minières et un nouveau plongeon des cours du pétrole après leur vif rebond de la veille. Le CAC 40 parisien perd 0,69% à 4.268,89 vers 08h30 GMT. Le Dax à Francfort cède 0,99% et le FTSE à Londres se replie de 0,81%. /Photo d'archives/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert mardi en baisse, pénalisées par les valeurs minières et un nouveau plongeon des cours du pétrole après leur vif rebond de la veille.

Le CAC 40 parisien perd 29,81 points (0,69%) à 4.268,89 vers 08h30 GMT. Le Dax à Francfort cède 0,99% et le FTSE à Londres se replie de 0,81%.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 abandonnent chacun 0,9%.

BHP Billiton recule de 3,8% dans les premiers échanges. Touché de plein fouet par l'effondrement des cours des ressources de base, le premier groupe minier mondial a fait état d'une perte nette de 5,67 milliards de dollars (5,14 milliards d'euros) au premier semestre de son exercice fiscal 2016, sa première perte en plus de 16 ans.

Dans son sillage, ArcelorMittal cède près de 2%, la plus forte baisse du CAC 40. L'indice des ressources de base accuse la plus forte baisse sectorielle en Europe (-2,29%).

Après son envol de lundi, le pétrole baisse à nouveau, le baril de Brent et le brut léger américain cédant plus de 2% sur des craintes d'une offre encore plus abondante en raison de l'augmentation de la production de l'Iran.

Les marchés actions européens avaient terminé lundi franchement dans le vert, un sursaut des ressources de base l'emportant sur les craintes d'un Brexit et les inquiétudes persistantes pour la santé de l'économie mondiale.

Les investisseurs européens ont reçu la confirmation que le produit intérieur brut allemand avait progressé de 0,3% au quatrième trimestre 2015, soutenu par une hausse des dépenses et investissements des administrations publiques.

La Bourse de Tokyo a fini mardi en baisse de 0,37%, pénalisée par le retournement des cours du brut et la vigueur du yen.

La Bourse de New York a conservé lundi son élan de la semaine passée, sa meilleure depuis le début de l'année, en profitant de la hausse des cours du pétrole et des autres matières premières.

Les marchés américains, toujours préoccupés par le calendrier qu'adoptera la Réserve fédérale pour les hausse de taux à venir, attendent deux indicateurs immobiliers ainsi qu'un indice de la confiance du consommateur.

La saison des résultats trimestriels touche à sa fin et, traditionnellement, les distributeurs ferment le bal. Home Depot et Macy's publieront leurs chiffres du quatrième trimestre 2015 avant l'ouverture de Wall Street.

Sur le marché des changes, la livre sterling demeure sous pression deux jours après l'annonce par Boris Johnson, le très populaire maire de Londres, qu'il ferait campagne pour une sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne lors du référendum du 23 juin prochain.

Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below