15 février 2016 / 07:59 / dans 2 ans

Reckitt Benckiser fait mieux que prévu grâce à ses médicaments

LONDRES (Reuters) - Reckitt Benckiser Group, le fabricant britannique de produits de grande consommation, a publié lundi des ventes annuelles supérieures aux attentes grâce à son accent mis sur la santé.

Le britannique Reckitt Benckiser, fabricant notamment de l'antalgique Nurofen, fait état de ventes annuelles en hausse de 6%, grâce à son accent mis sur la santé. Les analystes attendaient en moyenne une croissance de 5,3%. /Photo d'archives/REUTERS/Jason Reed

Le groupe, fabricant de l‘expectorant Mucinex, de l‘antalgique Nurofen et des préservatifs Durex, a investi largement dans les produits d‘automédication et l‘annonce de son chiffre d‘affaires a été bien accueillie à la Bourse de Londres où le titre grimpe de 5,90% à 63,18 livres vers 10h00 GMT, sa plus forte hausse en pourcentage depuis octobre 2013.

L‘action signe ainsi la deuxième meilleure performance de l‘indice FTSE de la Bourse de Londres, en hausse de 1,82% à ce stade.

“C‘était un ensemble de résultats phénoménal”, a réagi Andrew Wood, analyste de Bernstein. “RB a dépassé largement le consensus sur tous les indicateurs importants.”

Le groupe a fait état de ventes en hausse de 6% à périmètre comparable, alors que les analystes attendaient en moyenne une croissance de 5,3% selon un consensus fourni par l‘entreprise.

En octobre, Reckitt avait revu sa prévision de croissance à +5% au lieu d‘une marge précédente de 4-5%.

Le chiffre d‘affaires a atteint 8,87 milliards de livres (11,5 milliards d‘euros), à comparer à un consensus de 8,81 milliards.

Dans son communiqué, Reckitt dit s‘attendre pour cette année à une croissance de l‘ordre de 4 à 5% de ses ventes à périmètre comparable et à des marges en hausse en dépit d‘un environnement macroéconomique qui reste difficile.

Lors d‘une conférence téléphonique sur les résultats, le directeur général Rakesh Kappor a déclaré que le groupe restait intéressé par de nouvelles acquisitions dans le secteur de la santé si elles permettaient de créer de la valeur pour les actionnaires.

Martinne Geller, Véronique Tison et Julie Carriat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below