12 février 2016 / 18:23 / il y a 2 ans

L'Espagne pense avoir raté son objectif de déficit en 2015

MADRID (Reuters) - L‘Espagne n‘a probablement pas atteint l‘objectif convenu avec la Commission européenne d‘un déficit public à 4,2% du produit intérieur brut (PIB) en 2015 et les premières estimations le donnent plutôt aux alentours de 4,5%, a déclaré vendredi le ministre espagnol de l‘Economie.

A Madrid. Selon le ministre espagnol de l'Economie Luis de Guindos, l'Espagne n'a probablement pas atteint l'objectif convenu avec la Commission européenne d'un déficit public à 4,2% du produit intérieur brut en 2015 et les premières estimations le donnent plutôt aux alentours de 4,5%. /Photo prise le 25 mars 2015/REUTERS/Susana Vera

S‘exprimant à l‘issue d‘une réunion avec ses homologues de l‘Union européenne à Bruxelles, Luis de Guindos a précisé que le chiffre définitif serait publié en mars, une fois collectées toutes les données en provenance des régions.

La Commission européenne a déjà prévenu l‘Espagne qu‘elle avait probablement dépassé son objectif de déficit en 2015, l‘exécutif européen s‘attendant à un trou équivalant à 4,8% du PIB, et elle a prévenu que de nouvelles baisses de dépenses seraient nécessaires pour atteindre l‘objectif d‘un déficit à 2,8% du PIB cette année.

L‘Espagne est plongée dans une période d‘incertitude politique à la suite des élections législatives du 20 décembre, qui n‘ont pas dégagé de majorité claire. Aucune coalition n‘a encore pu être formée.

Avant de participer à la réunion à Bruxelles, Luis de Guindos a dit à la presse que le ratio dette/PIB de l‘Espagne s‘était stabilisé l‘an dernier et qu‘il devrait bientôt baisser, conformément aux prévisions officielles.

Rapportée à la richesse nationale, la dette publique espagnole a quasiment triplé avec la crise financière et économique, passant de 35,5% fin 2007 à 99,3% au troisième trimestre 2015.

“En 2015, pour la première fois depuis le début de la crise, le ratio dette sur PIB s‘est stabilisé. Les données montrent qu‘il a cessé de croître et qu‘il est sur le point de baisser”, a dit Luis de Guindos.

Rodrigo de Miguel et Sarah White; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below