21 janvier 2016 / 14:28 / il y a 2 ans

Perte de clients et hausse de tarifs en vue pour EDF en France

EDF estime que ses parts de marché dans l'électricité en France devraient subir une baisse "sensible" d'ici à 2019 et fait l'hypothèse pour la même période d'une hausse de 2,5% par an des tarifs réglementés pour les particuliers, selon un document obtenu par Reuters. /Photo prise le 18 janvier 2016/REUTERS/Jacky Naegelen

PARIS (Reuters) - EDF estime que ses parts de marché dans l‘électricité en France devraient subir une baisse “sensible” d‘ici à 2019 et fait l‘hypothèse pour la même période d‘une hausse de 2,5% par an des tarifs réglementés pour les particuliers, selon un document obtenu par Reuters.

Dans ce document, présenté jeudi aux syndicats à l‘occasion d‘un comité central d‘entreprise, l‘électricien prévoit que ses parts de marché en termes de volumes passeront de 78% à 59% auprès des clients professionnels et de 91% à 82% auprès des particuliers entre 2015 et 2019.

Evoquant notamment les effets d‘une concurrence accrue, le groupe fait en outre l‘hypothèse d‘une croissance faible de la demande de 0,2% par an.

“Une diminution sensible de la part de marché d‘EDF sur la fourniture d‘électricité est inévitable. Son ampleur est encore imprécisément connue à ce stade et conduira à examiner un réajustement des forces commerciales sur les années à venir”, a expliqué le groupe, qui entend supprimer jusqu‘à 4.200 postes en France en trois ans.

Une porte-parole d‘EDF n‘a pas souhaité commenter ces informations.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below