20 janvier 2016 / 10:50 / il y a 2 ans

ADP favori pour acquérir 20% des aéroports vietnamiens

HANOI/PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris est favori pour acquérir une part de 20% dans l‘exploitant vietnamien Airports Corporation of Vietnam (ACV), a déclaré mercredi à Reuters un responsable d‘ACV.

Aéroports de Paris précise ne pas avoir déposé d'offre ferme pour acquérir une part de 20% dans l'exploitant vietnamien Airports Corporation of Vietnam (ACV). Le groupe dit néanmoins avoir marqué son intérêt pour le dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Valorisée 1,2 milliard de dollars, ACV exploite les plus grands aéroports du Vietnam et elle est l‘une des plus importantes entreprises publiques du pays.

Elle propose une participation de 20% dans son capital à des partenaires stratégiques dans le cadre d‘un programme de privatisation partielle lancé par le gouvernement.

“ADP est pour le moment le seul investisseur éligible”, a dit un responsable d‘ACV, Tran Thi Minh Nguyet, à Reuters.

“ACV a besoin de l‘autorisation du ministère des Transports pour engager des discussions”, a-t-il ajouté, en précisant que l‘exploitant vietnamien avait transmis au ministère un rapport sur l‘intérêt manifesté par ADP.

Un porte-parole de l‘opérateur français a pour sa part déclaré qu‘ADP avait marqué son intérêt pour le dossier mais qu‘il n‘avait pas encore soumis d‘offre ferme.

“ADP a déposé un dossier de pré-qualification dans le cadre de la procédure de consultation organisée par le ministère des Transports vietnamiens. Les conditions financières, industrielles et de gouvernance de la cession des 20% du capital d‘ACV offerts à la vente n‘étant pas définies, il ne s‘agit aucunement d‘une offre ferme de la part d‘ADP”, écrit ce porte-parole dans un courriel adressé à Reuters.

ACV a levé en décembre 51,6 millions de dollars (47,15 millions d‘euros) via la mise sur le marché de 3,47% de son capital dans le cadre de son introduction en Bourse.

Elle doit diriger la construction d‘un nouvel aéroport près de Ho Chi Minh-Ville, capitale économique du sud du Vietnam. Ce chantier de 16 milliards de dollars doit débuter en 2018.

Parmi les investisseurs intéressés par une participation dans ACV figurait aussi le singapourien Changi Airport International, dont la candidature n‘a pas été retenue pour des questions juridiques, a dit Tran Thi Minh Nguyet, sans plus de précision.

Changi n‘a pas répondu aux demandes de commentaires de la part de Reuters.

Mai Nguyen; avec My Pham à Hanoi et Rujun Shen à Singapour, Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below