20 novembre 2015 / 12:30 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes hésitantes à la mi-séance

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes sont hésitantes à mi-séance vendredi et peinent visiblement à dépasser les plus hauts de trois mois inscrits la veille, les informations sur une prise d‘otages dans un hôtel à Bamako, la capitale malienne, entretenant la nervosité des investisseurs.

Les Bourses européennes sont hésitantes à mi-séance vendredi et peinent visiblement à dépasser les plus hauts de trois mois inscrits la veille, les informations sur une prise d'otages dans un hôtel à Bamako, la capitale malienne, entretenant la nervosité des investisseurs. À Paris, le CAC 40 abandonne 0,23% à 4.904,03 vers 11h55 GMT tandis qu'à Francfort, le Dax gagne 0,16% et qu'à Londres, le FTSE est pratiquement inchangé. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,15% alors que l'EuroStoxx 50 perd 0,14%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

À Paris, le CAC 40 abandonne 0,23% (-11,07 points) à 4.904,03 vers 11h55 GMT tandis qu‘à Francfort, le Dax gagne 0,16% et qu‘à Londres, le FTSE est pratiquement inchangé. L‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,15% alors que l‘EuroStoxx 50 de la zone euro perd 0,14%.

Le FTSEurofirst 300 devrait néanmoins afficher sur l‘ensemble de la semaine sa meilleure performance depuis un mois avec un gain d‘environ 3%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,2% à 0,3%.

Très attendu par les marchés, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a sans surprise évoqué une nouvelle fois la possibilité d‘un nouvel assouplissement de la politique monétaire le 3 décembre en assurant que l‘institution ferait tout ce qu‘elle doit faire pour faire remonter l‘inflation.

L‘euro a reculé après ces déclarations, tombant à 1,0665 dollar avant de reprendre un peu de terrain, mais reste en recul de 0,5% environ sur la séance.

Sur les marchés actions, le secteur des ressources de base, très volatil ces derniers jours, est en hausse de 1,4%. Glencore s‘adjuge 2,46%, Anglo American 1,8%.

Au sein de l‘indice paneuropéen Stoxx 600, la meilleure performance revient au groupe industriel suisse Oerlikon, qui prend près de 7% après l‘annonce de la vente de ses activités de vide à Atlas Copco sur la base d‘une valeur d‘entreprise de 486 millions d‘euros.

A Amsterdam, le titre ABN Amro progresse pour son retour en Bourse sept ans après sa nationalisation par l‘Etat néerlandais. Il s‘échange à 18,35 euros, plus de 3% au-dessus du prix d‘introduction.

A la baisse, l‘espagnol Abertis cède 3,7% après le placement par CVC de 6,3% de son capital.

Aucun indicateur américain important n‘est à l‘agenda ce vendredi mais la séance à Wall Street pourrait être animée par des interventions de plusieurs responsables de la Réserve fédérale.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below