9 novembre 2015 / 07:49 / il y a 2 ans

Pierre & Vacances met résolument le cap sur la Chine

PARIS (Reuters) - Pierre et Vacances a annoncé lundi un partenariat stratégique avec le groupe chinois HNA Tourism qui lui permettra d‘accélérer le développement en Chine de son concept de résidences de loisirs et de ses villages Center Parcs.

Les deux groupes, qui avaient conclu un accord de principe en juillet, créeront d‘ici la fin de l‘année une coentreprise détenue à 60% par HNA Tourism et à 40% par Pierre et Vacances-Center Parcs, qui portera leurs futurs projets de développement, dont les premiers seront localisés à proximité des grandes métropoles de Shanghai, Pékin, Chengdu et Fuzhou.

Les deux partenaires prévoient également de développer des stations de sport d‘hiver en Chine, sur le modèle d‘Avoriaz (Haute-Savoie), dans la perspective des Jeux olympiques d‘hiver de Pékin en 2022.

HNA, qui s‘était intéressé récemment au voyagiste français Fram, s‘est engagé à investir un milliard d‘euros dans les cinq premiers projets qui seront lancés.

Le groupe chinois prendra par ailleurs directement 10% dans le capital de Pierre & Vacances SA (PVSA), la holding cotée du groupe. Il souscrira à une augmentation de capital réservée à un prix de 25,18 euros par action, soit une prime de 3% par rapport au cours moyen pondéré par les volumes sur 20 jours de Bourse au 6 novembre 2015.

“Ce partenariat stratégique permet à Pierre & Vacances de s‘implanter dans un marché à très fort potentiel”, souligne dans une note la société de Bourse Portzamparc, qui reste à l‘achat sur le titre et estime que ces accords renforcent également l‘intérêt spéculatif du titre.

A 12h10, l‘action Pierre & Vacances progresse de 8,7% à 27 euros, se plaçant ainsi comme la deuxième plus forte hausse de l‘indice CAC Mid & Small (-0,5%).

Pierre & Vacances avait déjà signé en décembre 2014 un partenariat avec le promoteur immobilier chinois Beijing Capital Land (BCL) pour développer des sites touristiques en Chine, ce qui reste toujours d‘actualité.

Les investisseurs chinois ont multiplié ces dernières années les alliances et les acquisitions dans le secteur des loisirs en raison du développement rapide du tourisme familial dans le pays ainsi qu‘à l‘étranger.

En dehors du rachat du Club Méditerranée par Fosun, AccorHotels a conclu il y a un an un accord avec China Lodging Group, tandis que Louvre Hotels Group, numéro deux européen de l‘hôtellerie économique, a été repris par Jin Jiang International Holdings. Un consortium chinois a également été retenu l‘an dernier pour gérer l‘aéroport de Toulouse-Blagnac.

Jean-Michel Bélot, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below