3 novembre 2015 / 06:24 / il y a 2 ans

Activision s'offre King Digital, le créateur de Candy Crush

L'éditeur américain de jeux vidéo Activision Blizzard a annoncé l'acquisition de King Digital Entertainment, le créateur de Candy Crush Saga, pour 5,9 milliards de dollars (5,4 milliards d'euros). /Photo d'archives/Carlo Allegri

(Reuters) - L'éditeur américain de jeux vidéo Activision Blizzard a annoncé lundi soir l'acquisition de King Digital Entertainment, le créateur de Candy Crush Saga, pour 5,9 milliards de dollars (5,4 milliards d'euros).

Activision, qui édite notamment les jeux Call of Duty et World of Warcraft, souligne que l'acquisition du studio spécialisé dans l'édition de jeux pour mobiles et médias sociaux fera du nouvel ensemble un leader mondial présent sur les mobiles, les consoles et les jeux sur ordinateur.

"Avec un réseau mondial cumulé de plus d'un demi-milliard d'utilisateurs actifs chaque mois, notre capacité à toucher des publics à travers le monde entier sur les équipements de leur choix va nous permettre de fournir des jeux à des publics encore plus nombreux qu'auparavant", a déclaré le directeur général d'Activision Blizzard, Bobby Kotick.

Soixante pour cent des adeptes de Candy Crush sont de sexe féminin et le jeu est accessible à partir d'un simple téléphone.

Activision, ancienne filiale du français Vivendi, évalue à plus de 36 milliards de dollars le chiffre d'affaires total du segment des jeux mobiles à la fin 2015.

Selon les termes de l'accord dévoilé lundi soir, les actionnaires de King Digital recevront 18 dollars par action, soit une prime de 16% par rapport au cours de clôture lundi soir à Wall Street (15,54 dollars).

Activision précise dans un communiqué que King restera géré de manière indépendante par l'actuelle équipe dirigeante, dont Riccardo Zacconi, son directeur général.

Le groupe espère boucler l'opération d'ici le printemps 2016, après avoir obtenu les autorisations nécessaires.

King, basé à Dublin, est coté sur le New York Stock Exchange depuis mars seulement.

Activision a publié parallèlement ses résultats du troisième trimestre, qui font ressortir un bénéfice par action de 17 cents à comparer à une perte de trois cents un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 21 cents, six cents de plus que le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a quant à lui augmenté de 31% à 990 millions de dollars, dépassant lui aussi l'estimation moyenne des analystes qui était de 950,4 millions.

Supriya Kurane à Bangalore et Liana Baker à New York; Henri-Pierre André et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below