29 octobre 2015 / 07:43 / il y a 2 ans

Eau Europe et International tirent les résultats de Suez

PARIS (Reuters) - Suez a publié jeudi des résultats en hausse au titre des neuf premiers mois de 2015, portés par ses divisions Eau Europe et International, et a confirmé l‘ensemble de ses objectifs annuels.

Suez, numéro deuxmondial de la gestion de l'eau et des déchets, a publié jeudi des résultats en hausse au titre des neuf premiers mois de 2015, portés par sa division Eau Europe et International, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs annuels. /Photo prise le 12 mars 2015/REUTERS/Christian Hartmann

Le numéro deux mondial de la gestion de l‘eau et des déchets, derrière Veolia, vise toujours une croissance organique de son chiffre d‘affaires d‘au moins 3% et une évolution organique “positive” de son résultat brut d‘exploitation (Ebitda).

Il continue également de tabler sur une croissance organique de son résultat opérationnel courant (Ebit) d‘au moins 4% et sur un dividende au moins égal à celui de 0,65 euro par action versé au titre 2014.

Suez a enregistré à fin septembre un Ebit de 909 millions d‘euros (+10,9% en variation brute, +3,5% en organique), un Ebitda de 1.952 millions (+6,3% en variation brute, +1,7% en organique) et un chiffre d‘affaires de 11.093 millions (+5,7% en variation brute, +2,5% en organique).

Alors que ses divisions Eau Europe et International affichent des croissances organiques respectives de 2,9% et 8,4%, ses activités recyclage et valorisation Europe accusent un repli de 0,8% en raison de la baisse des prix des matières premières (principalement des métaux).

Le groupe a dans le même temps bénéficié d‘un impact de change favorable de 297 millions d‘euros, principalement dû à la dépréciation de l‘euro contre le dollar américain, la livre sterling et le peso chilien.

Dans les déchets en Europe, le directeur financier, Christophe Cros, a évoqué lors d‘une conférence téléphonique “un début de redressement dans certains pays européens”, en particulier aux Pays-Bas et au Royaume-Uni, mais aussi une activité française qui reste à “un niveau bas”.

Il a en outre confirmé l‘ambition de Suez d‘atteindre un Ebitda de 3 milliards d‘euros à l‘horizon 2017, contre 2,6 milliards en 2014. “Ce sera probablement un mix équilibré entre croissance organique (...) et croissance externe”, a-t-il rappelé.

L‘action Suez a clôturé mercredi sur un cours de 17,56 euros, affichant un gain de 21,65% depuis le début de l‘année après une hausse de 10,8% en 2014.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below