7 octobre 2015 / 07:39 / il y a 2 ans

Les Bourses européennes ouvrent en hausse

Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,30% à 4.674,83 points en début de séance. À Francfort, le Dax avance de 0,61% et à Londres, le FTSE progresse de 0,52%. /Photo d'archives/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, prolongeant leur tendance de la veille, portées par les opérations de fusion et acquisition et la solidité des valeurs liées aux ressources naturelles, qui profitent en particulier du solide rebond des cours pétroliers.

À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,30% à 4.674,83 points dans les tout premiers échanges. À Francfort, le Dax avance de 0,61% et à Londres, le FTSE progresse de 0,52%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,58% et le FTSEurofirst 300 0,53%.

Les actifs les plus risqués, comme les actions, s'appuient aussi sur le sentiment voulant que la Réserve fédérale s'abstienne peut-être de relever ses taux directeurs cette année, après une statistique de l'emploi de septembre étonnamment faible aux Etats-Unis.

L'indice sectoriel des ressources naturelles affiche pour l'instant le gain le plus important, de 2,4%, suivi par celui des valeurs de l'énergie (+1,28%).

Le brut s'est extirpé de ses marges de fluctuation dans lesquelles il végétait depuis quelques temps, en raison notamment d'informations suivant lesquelles la Russie, un producteur hors Opep, et l'Arabie saoudite avaient discuté de la situation du marché pétrolier la semaine dernière.

Le brut texan WTI et le Brent de Mer du Nord gagnaient entre 1% et 1,8%.

Sur le front des fusions et acquisitions, Anheuser-Busch InBev, numéro un mondial de la bière, a annoncé mercredi avoir relevé une troisième fois son offre sur SABMiller, le numéro deux, proposant désormais un prix en numéraire de 42,15 livres par action, soit une opération représentant 68,2 milliards de livres (92,3 milliards d'euros).

AB InBev gagne 2,9% et SABMiller 2,7%.

En gagnant 3,5%, Volkswagen signe la meilleure hausse de l'indice EuroStoxx 50. Le président du directoire Matthias Müller a déclaré dans une interview à un journal allemand que le groupe pensait entamer les rappels de voitures concernées par le scandale de manipulation des moteurs diesel et que la révision de toutes les voitures devrait être bouclée d'ici fin 2016.

En revanche, Rexel cède 2,85%, deuxième perte de l'indice Stoxx 600, après avoir annoncé ce mercredi réviser à la baisse ses objectifs 2015 en raison de la dégradation de la conjoncture observée depuis la publication de ses résultats semestriels le 29 juillet dernier.

Tesco abandonne 3,3%, plus forte perte des indice Stoxx 600 et FTSEurofirst 300. La première chaîne britannique de supermarchés a annoncé mercredi un bénéfice semestriel en recul de 55%, attestant ainsi de la concurrence féroce des magasins discount et soulevant des interrogations sur le plan de redressement du directeur général Dave Lewis.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below