5 octobre 2015 / 07:44 / il y a 2 ans

Les particuliers privilégiés pour la privatisation de Lloyds

Le ministère britannique des Finances a fait savoir lundi qu'il réserverait au moins deux milliards de livres (2,7 milliards d'euros) d'actions de Lloyds Banking Group aux investisseurs particuliers lors de la prochaine phase de la privatisation de la banque au printemps 2016. /Photo d'archives/REUTERS/Neil Hall

LONDRES (Reuters) - Le ministère britannique des Finances a fait savoir lundi qu‘il réserverait au moins deux milliards de livres (2,7 milliards d‘euros) d‘actions de Lloyds Banking Group aux investisseurs particuliers lors de la dernière phase de la privatisation de la banque au printemps 2016.

Cette vente devrait être la privatisation la plus importante au Royaume-Uni depuis les années 1980 et les ventes d‘actions British Telecom pour un montant de 3,9 milliards de livres et de British Gas pour 5,6 milliards de livres sous le gouvernement de Margaret Thatcher.

Pour le gouvernement conservateur de David Cameron, le retour de la banque Lloyds au privé est un symbole du redressement du pays après la crise financière de la fin des années 2000. Il devrait contribuer à rembourser la dette publique et vise également à encourager les Britanniques à investir en Bourse.

Le Trésor britannique avait injecté 20,5 milliards de livres dans Lloyds en 2008, un renflouement qui s‘était traduit par une prise de participation à hauteur de 43% de son capital.

L‘Etat a récupéré environ les trois quarts de cet argent en procédant à des cessions de titres jusqu‘ici réservées aux investisseurs institutionnels. Sa participation est actuellement d‘un peu moins de 12%.

DIVIDENDE

“Cette vente finale sera la plus grosse privatisation depuis plus de 20 ans et je ne veux pas que toutes ces actions aillent à des institutions de la City. Je veux qu‘elles aillent au public”, a déclaré le chancelier de l‘Echiquier George Osborne sur la chaîne de télévision Sky News.

L‘intérêt pour les particuliers résidera dans le dividende généreux que devrait verser Lloyds dans les années à venir, dit-on sur le marché.

Parmi les valeurs de l‘indice FTSE-100, Lloyds était l‘un des gros pourvoyeurs de dividende avant sa nationalisation partielle durant la crise financière.

La banque a versé cette année son premier dividende depuis son renflouement.

Les actions de la dernière phase de privatisation seront proposées avec une décote de 5% par rapport au prix du marché, avec une action offerte pour dix pour ceux qui les conserveront pour plus d‘un an. Ce bonus sera plafonné à 200 livres par personne.

Les demandes inférieures à 1.000 livres seront servies en priorité.

Avec Sinead Cruise et Carolyn Cohn; Véronique Tison et Danielle Rouquié pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below