25 août 2015 / 07:28 / dans 2 ans

Les Bourses européennes rebondissent à l'ouverture

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert mardi dans le vert, rebondissant au lendemain d‘une forte chute alimentée par les inquiétudes concernant l‘impact du ralentissement de l‘économie chinoise sur la croissance mondiale.

Les principales Bourses européennes ont ouvert mardi dans le vert, rebondissant au lendemain d'une forte chute alimentée par les inquiétudes concernant l'impact du ralentissement de l'économie chinoise sur la croissance mondiale. Une dizaine de minutes après l'ouverture, le CAC 40 avance de 1,55% à Paris, le DAX progresse de 1,52% à Francfort et le FTSE gagne 1,39% à Londres. /Photo prise le 24 août 2015/REUTERS/Suzanne Plunkett

Une dizaine de minutes après le début des échanges, l‘indice CAC 40 avance de 1,55% à 4.451,27 points à Paris, le DAX progresse de 1,52% à Francfort et le FTSE gagne 1,39% à Londres.

L‘indice EuroStoxx 50 de la zone euro affiche un gain de 1,48% tandis que l‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s‘adjuge 1,6% après avoir effacé lundi environ 450 milliards d‘euros de capitalisation.

La glissade s‘est poursuivie mardi à la Bourse de Shanghai, qui a terminé sur un plongeon de 7,63%, ainsi qu‘à Tokyo, qui a clôturé en recul de 4%. Les autres grandes places financières asiatiques sont en revanche repassées dans le vert.

Réagissant au mouvement de panique boursier lié au ralentissement de l‘économie chinoise, François Hollande et Angela Merkel ont estimé lundi que la Chine avait la capacité de stabiliser son économie.

Selon des analystes de Goldman Sachs, l‘économie mondiale sera capable de résister à l‘impact du plongeon des marchés chinois.

“Même s‘il pourrait exister des risques baissiers en raison de la perte de confiance, ce qui pourrait entraîner un recul de l‘inflation, nous restons d‘avis qu‘une récession mondiale est très improbable”, relèvent-ils dans une note.

Pour autant, la banque d‘investissement américaine a abaissé ses objectifs à court terme pour les marchés boursiers à travers le monde, notamment ses prévisions à trois mois pour les indices Stoxx 600 et EuroStoxx 50 ainsi que pour le FTSE londonien.

Tous les indices sectoriels européens évoluent dans le vert et aucun des composants du CAC 40 ni de l‘EuroStoxx 50 n‘est orienté à la baisse dans les premiers échanges.

Aux valeurs, Syngenta enregistre la plus forte progression du FTSEurofirst 300 et gagne 7,2%. Selon une source proche du dossier, l‘américain Monsanto a relevé son offre de rachat du groupe de semences et de pesticides, à 470 francs suisses par action contre 449 francs précédemment, soit une valorisation totale d‘environ 47 milliards de dollars (40,8 milliards d‘euros).

BHP Billiton s‘adjuge 2,8%. Le premier groupe minier mondial, affecté comme ses concurrents par la baisse des cours des matières premières, a vu son bénéfice annuel plonger de 52% à un plus bas de dix ans mais a annoncé mardi une accentuation des coupes dans ses investissements afin de préserver le dividende.

Sudip Kar-Gupta; Myriam Rivet pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below