21 août 2015 / 08:44 / il y a 2 ans

Barclays menacée d'action en nom collectif aux USA sur le Libor

Des actionnaires de Barclays qui accusent la banque britannique d'avoir dopé son cours de Bourse en manipulant le taux Libor peuvent intenter une action judiciaire en nom collectif ("class action"), a décidé jeudi une juge américain. /Photo prise le 19 mai 2015/Suzanne Plunkett

NEW YORK (Reuters) - Des actionnaires de Barclays qui accusent la banque britannique d'avoir dopé son cours de Bourse en manipulant le taux Libor peuvent intenter une action judiciaire en nom collectif ("class action"), a décidé jeudi une juge américain.

Après l'annulation en appel d'une décision initiale de mai 2013 rejetant la demande, la juge Shira Scheindlin, du district de Manhattan, a estimé que les plaintes étaient assez similaires pour justifier une action en nom collectif.

Elle a néanmoins souligné que les actionnaires seraient confrontés à "d'importants obstacles" pour faire établir les dommages subis, notamment pour prouver que le cours de Barclays était remonté une fois l'affaire du Libor révélée au grand jour.

Un porte-parole de Barclays s'est refusé à tout commentaire.

Jonathan Stempel, Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below