30 juillet 2015 / 15:55 / dans 2 ans

Entrées en Bourse et cessions tirent le bénéfice d'Eurazeo

Correction. Bien lire que le bénéfice a bondi au premier semestre. Eurazeo a vu son bénéfice net bondir à plus d'un milliard d'euros au premier semestre, dopé par les introductions en Bourse et les cessions réalisées au sein de son portefeuille de participations depuis le début de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

PARIS (Reuters) - Eurazeo, qui a dégagé d‘importantes plus-values au premier semestre, ne prévoit pas un rythme aussi soutenu de cessions et d‘introductions en Bourse au sein de son portefeuille d‘ici la fin de l‘année.

Sur les six premiers mois de l‘année, la société d‘investissement a procédé à l‘introduction en Bourse de deux de ses filiales, le groupe de blanchisserie industrielle Elis et le loueur de véhicules Europcar.

Elle s‘est dans le même temps allégée au capital du groupe hôtelier français AccorHotels et de Moncler, le fabricant italien de célèbres doudounes éponymes.

Les cessions de titres qui ont accompagné ces opérations lui ont permis d‘engranger 1,72 milliard d‘euros sur le premier semestre contre seulement 63,8 millions un an plus tôt.

“Nous n‘avons pas à très court terme d‘autres grosses opérations de cessions dans le ‘pipe’ (en préparation, ndlr) pour le moment”, a fait savoir Philippe Audouin, le directeur financier d‘Eurazeo, lors d‘une conférence téléphonique.

A elles seules, les cessions d‘actions réalisées lors des introductions en Bourse d‘Europcar et d‘Elis lui ont rapporté 1,3 milliard d‘euros dont 1,05 milliard pour l‘IPO du loueur de véhicules.

“Si les dossiers sur lesquels on travaille aujourd‘hui se concrétisent, il y aura effectivement plus d‘acquisitions que de cessions”, a ajouté le dirigeant, en réponse à une question sur les perspectives pour le second semestre. “Mais je ne veux pas prendre d’engagements sur ce point.”

Début juillet, Eurazeo a investi 17 millions d‘euros au capital de la plateforme de crédit aux particuliers Prêt d‘Union, un investissement réalisé en association avec l‘entrepreneur français Pierre Kosciusko-Morizet, co-fondateur du site de vente en ligne PriceMinister.

Au final, pour le premier semestre, l‘ensemble des cessions de titres ont fait grimper le bénéfice net à 1,27 milliard d‘euros, contre une perte de 31 millions l‘an dernier.

A fin juin, son actif net réévalué, qui mesure la performance de son portefeuille de participation, ressort à 76,4 euros par action, en hausse de 15,9% par rapport à fin 2014.

En Bourse, l‘action Eurazeo a progressé de 6,93% depuis le début de l‘année après avoir gagné 2,16% en 2014.

Avant la publication des comptes semestriels, le titre a clôturé à 59,28 euros (-2,82%).

Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below