30 juillet 2015 / 11:54 / il y a 2 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Safran, qui signe une hausse de près de 10%, est une des valeurs à suivre à la Bourse de Paris jeudi à la mi-séance. /PHoto d'archives/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée après une avalanche de résultats d'entreprises dont la solidité renforce l'optimisme des investisseurs sur la reprise en zone euro.

A 13h14, l'indice CAC 40 gagnait 0,54% à 5.044,29 points:

* SAFRAN (+8,59%) signe la meilleure performance du CAC 40 après avoir nettement relevé ses objectifs pour 2015 grâce à son activité de services pour moteurs civils, dont la croissance pourrait atteindre cette année quasiment le double de sa prévision initiale.

* ALCATEL-LUCENT (+5,58%) et Nokia (+7,45%) gagnent du terrain après avoir tous deux publiés de solides résultats trimestriels qui rassurent les investisseurs sur leur mariage en cours.

* ENGIE avance de 4,47% au lendemain de l'annonce par le producteur et distributeur de gaz et d'électricité d'un accord pour prolonger de dix ans deux des réacteurs qu'il exploite en Belgique.

* LEGRAND (+3,53%) a fait état d'une croissance organique trimestrielle saluée par le marché.

* TOTAL gagne 2,81%. Plusieurs analystes saluent la publication trimestrielle du groupe pétrolier, qui montre que Total est parvenu à limiter l'impact de la chute des cours du pétrole sur ses comptes grâce à son programme de réductions de coûts. Total prévoit également de dépasser son objectif de réduction de coûts.

* EDF (+2,63%) et AREVA (+5,18%) ont dévoilé un protocole d'accord prévoyant la cession à l'électricien public de 51% à 75% du capital d'Areva NP, qui regroupe les activités réacteurs du groupe nucléaire, sur la base d'une valorisation de la société de 2,7 milliards d'euros.

* En revanche, RENAULT (-8,17%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, malgré un bénéfice net semestriel quasiment doublé, le constructeur automobile souffrant de la comparaison avec le rebond spectaculaire de la rentabilité observé la veille chez PSA Peugeot Citroën (-3,63%). En outre, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, annonce dans le quotidien Le Monde que l'Etat cédera 5% du capital de Renault acquis au printemps dernier.

* SOLVAY (-2,66%) continue de perdre du terrain et porte à 5,55% son recul en deux séances, les investisseurs jugeant élevé le prix payé par le groupe chimique belge pour l'américain Cytec.

* ORANGE cède 2,6%. Bpifrance a cédé 52,98 millions d'actions Orange, représentant 1,8% du capital de l'opérateur télécoms, pour un montant de 801 millions d'euros à travers un placement accéléré.

* CAPGEMINI recule de 1,89% malgré le net relèvement de ses prévisions annuelles, faute d'une amélioration aussi nette qu'espéré de la dynamique de ses ventes.

* COFACE chute de 22,99%, plus forte baisse du SBF 120 au lendemain de l'annonce de résultats trimestriels jugés décevants.

* ELIS perd 12,26% après la publication de résultats semestriels légèrement inférieurs aux prévisions, marqués surtout par une pression sur les prix qui a impacté les marges du groupe de blanchisserie industrielle.

* APERAM (-11,17%) est pénalisée par la prudence du groupe pour le reste de l'année en raison de la chute des cours des prix du nickel.

* JCDECAUX baisse de 5,48% après une performance semestrielle et des perspectives jugées décevantes.

* ERAMET abandonne 2,61%. La forte baisse simultanée des cours du nickel et du manganèse a pesé sur les résultats semestriels du groupe, contraint de continuer à réduire ses coûts et de se montrer plus sélectif dans ses investissements.

* INGENICO grimpe de 5,26% après avoir relevé ses objectifs de croissance organique et de marge d'Ebitda pour 2015 et fait état de résultats trimestriels jugés solides.

* CASINO s'octroie 3,54%. Le distributeur, plombé au premier semestre par une perte en France et une forte baisse de son activité au Brésil, a annoncé une réorganisation de ses activités en Amérique latine afin de se désendetter et de bénéficier plus directement de la génération de liquidités de sa filiale colombienne Exito.

* ALTEN (+3,51%) anticipe une nouvelle progression de sa croissance organique au second semestre, après une accélération au premier, et vise d'autres acquisitions en plus des quatre déjà réalisées cette année.

* EURONEXT (+2,88%) a fait état d'une progression de ses résultats trimestriels, soutenus par la croissance des volumes sur ses marchés au comptant et par la baisse de ses charges opérationnelles.

* TARKETT (+6,11%) a publié une croissance de 15% de son chiffre d'affaires au premier semestre, tiré par les acquisitions (+9,6%) et les taux de change (+5,8%).

* AXWAY (+5,17%) a jugé encourageante son activité commerciale pour le second semestre, après un chiffre d'affaires de 135,1 millions d'euros au premier (+4,3% en organique), qui s'est nettement accélérée au deuxième trimestre. Sur la semestre, la croissance organique des licences atteint 7,4%.

* PARROT chute de 10,11%. Le groupe a creusé sa perte opérationnelle au deuxième trimestre en raison des frais externes liés à la réorganisation en cours de Parrot SA.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below