24 juillet 2015 / 21:02 / il y a 2 ans

Wall Street finit en baisse pour le 4ème jour d'affilée

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en repli vendredi pour la quatrième séance d'affilée, le S&P et le Nasdaq ayant accusé leur plus forte baisse hebdomadaire depuis mars, le recul du secteur de la santé et la tendance baissière des matières premières ayant contrebalancé les bons résultats d'Amazon et de Visa.

Les cours des métaux sont tombés à des plus bas pluriannuels, la publication d'indicateurs d'activité inférieurs aux attentes en Chine et dans la zone euro ayant réveillé les inquiétudes sur la croissance.

L'indice Dow Jones a perdu 163,39 points, soit 0,92%, à 17.568,53 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 22,50 points, soit 1,07%, à 2.079,65 points. Le Nasdaq Composite a reculé de 57,78 points (-1,12%) à 5.088,63 points.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a perdu 2,9%, le S&P 2,2% et le Nasdaq 2,3%.

De récents indicateurs reflétant la faiblesse de la conjoncture économique américaine ont renforcé la prudence des investisseurs concernant les résultats trimestriels.

Dernier en date, les ventes de logements neufs sont tombées en juin à leur niveau le plus faible en sept mois et celles de mai ont été révisées en nette baisse, semblant suggérer une pause dans la reprise du marché immobilier.

"Nous n'allons pas avoir beaucoup de croissance des résultats au second semestre étant donné que les indicateurs économiques n'ont pas été très bons", dit Paul Nolte, gérant de portefeuille chez Kingsview Asset Management.

"La baisse des cours des matières premières laisse également craindre un ralentissement de la croissance mondiale et pèsera aussi sur la croissance américaine", ajoute-t-il.

Aux valeurs, Amazon.com a bondi de 9,8% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel inattendu.

Visa a pris 4,25%. Le premier émetteur mondial de cartes de crédit et de débit a publié des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu, en hausse de 25%, et annoncé être en discussions pour racheter Visa Europe.

Starbucks a progressé de 1,29%. La première chaîne mondiale de cafés a publié un bénéfice net trimestriel en hausse de 22%, conforme aux attentes des analystes.

En revanche, l'indice des ressources de base a perdu 2,41% et celui de la santé 2,53%, plus fortes baisses sectorielles.

Dans l'assurance santé, Anthem, qui va racheter son homologue Cigna pour 54,2 milliards de dollars (49,5 milliards d'euros), a vu son action reculer de 2,8%. Le titre Cigna a cédé de son côté 5,6%.

De même, plombé par des résultats du deuxième trimestre décevants, le titre Biogen a plongé de plus de 22%.

Malgré des résultats supérieurs aux attentes, American Airlines a perdu 6,99%.

Les publications du deuxième trimestre des sociétés du S&P 500 ont été mitigés jusqu'à présent, 74% d'entre elles ayant annoncé des résultats meilleurs que prévu, mais 52% seulement un chiffre d'affaires dépassant les attentes, alors que les valorisations sont relativement tendues sur le marché.

L'indice S&P-500, référence des gérants américains, se traite actuellement à 16,9 fois les résultats estimés sur 12 mois, à comparer à une médiane de 14,7 sur les dix dernières années, montrent les données de StarMine.

Tanya Agrawal, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below