24 juillet 2015 / 05:43 / il y a 2 ans

Faurecia en avance sur ses objectifs de marge

Faurecia devrait atteindre dès le second semestre 2015 l'objectif de marge qu'il s'était fixé pour 2016, grâce à la croissance de ses activités en Europe et en Amérique du Nord et à l'amélioration de sa rentabilité. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - Faurecia a annoncé vendredi qu‘il devrait atteindre dès le second semestre 2015 l‘objectif de marge de 4,5%-5% qu‘il s‘était fixé pour 2016, grâce à la croissance de ses activités en Europe et en Amérique du Nord et à l‘amélioration de sa rentabilité.

Les investisseurs ont salué ces résultats par une hausse de près de 2% du titre vers 9h10, enregistrant ainsi l‘une des plus fortes progressions de l‘indice SBF 120.

L‘équipementier automobile, détenu à 51% environ par PSA Peugeot Citroën, a dégagé au premier semestre une marge opérationnelle de 4% (3,2% un an plus tôt), parvenant à la redresser de 1,7% à 2,8% en Amérique du Nord.

L‘équipementier, assuré dès maintenant d‘atteindre son objectif de marge de plus de 4% sur l‘ensemble de l‘exercice 2015, a confirmé sa prévision d‘une croissance d‘environ 5% de ses ventes à données comparables en 2015 (+6,3% au S1). Il a également doublé son objectif de cash-flow net à plus de 200 millions d‘euros en 2015.

Plastic Omnium a lui aussi assuré la veille qu‘il atteindrait avec un an d‘avance, soit dès 2017, son objectif d‘un chiffre d‘affaires de sept milliards d‘euros grâce au rebond en Europe, à la croissance persistante en Asie et à ses prises de commandes en Amérique du Nord.

Faurecia n‘a fait aucun commentaire sur un mandat donné à Citigroup pour explorer, selon une source proche du dossier, une vente de l‘activité pare-chocs du groupe.

Celle-ci appartient à la branche extérieurs automobiles, le plus petit des quatre métiers de Faurecia où la marge est de surcroît inférieure: 2,2% au premier semestre, contre 4,5% dans les sièges et les échappements, et 3,5% dans les intérieurs.

La question d‘une nouvelle descente de PSA au capital de Faurecia fait par ailleurs l‘objet de rumeurs de marché récurrentes. La position actuelle de Carlos Tavares, président du directoire de PSA, consiste à dire que Faurecia n‘est pas stratégique pour le constructeur, mais que sa contribution aux marges de PSA reste aujourd‘hui précieuse.

Sur les six premiers mois de 2015, Faurecia a dégagé un cash flow net de 310 millions d‘euros ainsi qu‘un bénéfice net, part du groupe, de 157 millions d‘euros (+96,3%).

édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below