29 juin 2015 / 12:24 / dans 2 ans

Net ralentissement de l'inflation en Allemagne

BERLIN (Reuters) - L‘inflation en Allemagne a quasiment été ramenée à zéro en juin, marquant un ralentissement nettement plus fort que prévu, le programme massif de rachat d‘actifs de la Banque centrale européenne (BCE) tardant à porter ses fruits.

Les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté de 0,1% en rythme annuel au mois de juin en données harmonisées aux normes de l'Union européenne (IPCH), selon une première estimation officielle. Les prix avaient augmenté de 0,7% en mai. /Photo d'archives/REUTERS/Hannibal Hanschke

Les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté de 0,1% en rythme annuel au mois de juin en données harmonisées aux normes de l‘Union européenne (IPCH), un ralentissement nettement plus marqué que prévu, montre une première estimation officielle publiée lundi.

Il s‘agit du rythme d‘inflation le plus faible depuis février, très loin de l‘objectif pour la zone euro de la Banque centrale européenne, soit un taux inférieur à mais proche de 2%.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une inflation IPCH de +0,4% sur un an au mois de juin après une hausse de 0,7% en mai.

Par rapport au mois précédent, les prix, en données harmonisées IPCH, ont baissé 0,2% alors que le consensus était à +0,2%.

L‘inflation en zone euro, qui sera publiée mardi à 09h00 GMT, est attendue en hausse de 0,2% sur un an en juin après une +0,3% en mai.

Toutefois, le chiffre de l‘inflation allemande accroît le risque de voir le taux d‘inflation de la zone euro ressortir en-dessous, souligne l‘analyste de Commerzbank Marco Wagner.

L‘office fédéral de la statistique Destatis n‘a pas publié de données détaillées sur les prix, les chiffres publiés dans les Länder laissent penser que cette baisse inattendue du rythme d‘inflation est surtout due au secteur de l‘énergie.

“Les chiffres d‘aujourd‘hui contribuent largement à justifier que la BCE mène son programme de rachats d‘actifs jusqu‘au bout”, selon l‘économiste de Capital Economics, Jennifer McKeown, qui note qu‘il faudrait de nouvelles mesures de soutien dans le cadre de la politique monétaire européenne pour atteindre l‘objectif inférieur à mais proche de 2%.

“Même si la faiblesse en Allemagne sera partiellement compensée par l‘inflation espagnole (...), nous nous attendons à voir de taux d‘inflation de la zone euro tomber à environ zéro en juin”, ajoute-t-elle.

Selon les normes allemandes, l‘inflation a été de -0,1% en juin et ressort à +0,3% annuellement, alors que le consensus était à, respectivement, +0,1% et +0,5%.

Destatis publiera les données définitives de juin le 14 juillet.

Michael Nienaber, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below