28 novembre 2014 / 08:03 / il y a 3 ans

La météo clémente pèse sur la consommation des ménages

PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a chuté de 0,9% en octobre sous l‘effet du seul recul des dépenses en énergie lié aux températures nettement plus élevées que les normales saisonnières, selon les données publiées vendredi par l‘Insee.

LA CONSOMMATION DES MÉNAGES

L‘institut a dans le même temps revu à -0,5%, contre -0,8% en première estimation, le chiffre de la consommation pour septembre.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indicateur en hausse de 0,3% en octobre.

Selon l‘Insee, les dépenses en énergie, qui avaient déjà reculé de 0,5% en septembre, se sont contractées de 6% le mois dernier pour tomber à un plus bas depuis novembre 1997, une évolution due pour l‘essentiel à la facture de chauffage en raison du temps particulièrement doux.

Les dépenses des ménages en produits manufacturés sont pour leur part restées quasi stables sur le mois (+0,1% après -0,5% en septembre).

La consommation de biens durables est elle aussi restée inchangée, avec une légère hausse pour l‘automobile (+0,2%) comme pour les équipements du logement (+0,1%). Après leur chute de septembre (-7,7%), les dépenses de textile-cuir ont rebondi de 3,4% et la consommation de produits alimentaires s‘est effritée de 0,1%.

Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below