13 novembre 2014 / 15:38 / il y a 3 ans

Commandes automobiles en hausse de 3,5% en octobre en France

PARIS (Reuters) - Les commandes de voitures neuves en France ont accéléré en octobre, indique jeudi La Lettre Auto K7, mais pas assez pour sortir le marché automobile français de sa torpeur.

Lors du Mondial de l'automobile à Paris début octobre. Les commandes de voitures neuves en France ont accéléré en octobre (+3,5%), selon La Lettre Auto K7, mais pas assez pour sortir le marché automobile français de sa torpeur. /Photo prise le 2 octobre 2014/REUTERS/Jacky Naegelen

Le mois dernier, les commandes ont augmenté de 3,5%, selon la publication spécialisée dont Reuters a obtenu une copie. En septembre, elles avaient déjà rebondi de 1,5%, après avoir baissé d‘autant sur la période juillet-août.

“Avant l‘habituelle course aux immatriculations de fin d‘année, certains constructeurs informent déjà leurs réseaux de leurs prévision à fin 2014 et pour 2015”, écrit Auto K7. “Pour l‘année en cours, le chiffre de 1,8 million de voitures neuves semble faire consensus.”

Le marché ferait alors quasiment du surplace par rapport aux 1,79 million d‘immatriculations de 2013 (+0,5%), selon Auto K7. Le CCFA (Comité des constructeurs français d‘automobiles) table pour sa part toujours sur une progression d‘environ 2% des immatriculations en France sur l‘ensemble de l‘année.

Pour 2015, les prévisions d‘Auto K7 vont de 1,82 million à 1,88 million de voitures, soit un marché en hausse de 1% à 4%.

Selon la publication, les commandes de Renault ont progressé de 3% en octobre, celles de Volkswagen ont bondi de 25% et les commandes d‘Opel (General Motors) ont grimpé de 19%. En revanche, Peugeot (PSA) et Dacia, la marque low cost de Renault, ont reculé de 3%, tandis que les commandes de Citroën, la deuxième des trois marques de PSA, ont baissé de 5% le mois dernier.

La hausse globale des commandes dont La Lettre Auto K7 fait état pour le deuxième mois d‘affilée contraste avec le baromètre mensuel du CCFA. Selon celui-ci, les commandes ont baissé de 2,4% en octobre, leur troisième mois de baisse consécutive après -10,5% en août et -0,8% en septembre.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below