10 octobre 2014 / 11:14 / dans 3 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

Alcatel-Lucent, en recul de 5,06%, accuse la plus forte baisse du CAC 40 à la Bourse de Paris à la mi-séance alors que l'avertissement de Juniper nourrit encore un peu plus les inquiétudes du marché sur les clients du groupe franco-américain. L'indice vedette parisien de son côté abandonne 1,43% à 4.082,41 points. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en net repli à la mi-journée, plombée par les inquiétudes entourant la situation économique mondiale, et plus particulièrement européenne, et par les interrogations entourant la politique menée par la BCE.

A 12h55, l‘indice CAC 40 recule de 1,43% à 4.082,41 points, l‘indice se négociant à un plus bas depuis mi-décembre 2013 et s‘apprêtant à enregistrer sa plus mauvaise performance sur une semaine depuis fin septembre 2012.

* Le marché est également affecté par les attentes sur les résultats d‘entreprises, à l‘image du secteur technologique européen (-1,87%) pénalisé par deux avertissements lancés la veille aux Etats-Unis, le premier de Microchip mettant en cause une activité moins bonne qu‘attendu en septembre et le second de Juniper évoquant une demande moins forte que prévu.

ALCATEL-LUCENT (-5,06%), sur lequel le niveau de ventes à découvert remonte, accuse la plus forte baisse du CAC 40 alors que l‘avertissement de Juniper nourrit encore un peu plus les inquiétudes du marché sur les clients du groupe franco-américain.

STMICROELECTRONICS recule de 5,04% suite à l‘avertissement de Microchip.

* TECHNIP perd 4,79%, Berenberg, qui a abaissé son conseil sur la valeur d’“acheter” à “conserver”, anticipant la publication à la fin du mois de résultats trimestriels qui pourraient se révéler “décevants”.

* L‘ensemble des SECTEURS sont pénalisés par les inquiétudes des investisseurs, même si les CYCLIQUES sont les plus touchés, ACCOR lâchant 3,68%, ALSTOM 3,55% ou encore RENAULT 3,11%.

* CARREFOUR (+0,52%) signe, en revanche, la seule hausse du CAC 40, aidée par des relèvements de recommandation. Goldman Sachs est désormais neutre sur le distributeur après l‘avoir retiré de sa liste de valeurs à vendre en priorité en Europe, le broker estimant que le potentiel de baisse du titre est limité après la sous-performance du titre depuis le début de l‘année. HSBC a relevé sa recommandation à surpondérer.

* ILIAD (+2,22%) signe la plus forte des trois seules hausses du SBF 120, Exane BNP Paribas, qui a relevé sa recommandation sur la valeur de “neutre” à “surperformer”, continuant de miser sur une consolidation du secteur télécoms en France.

* JCDECAUX gagne 0,41% à 23,09 euros, la valeur rebondissant sur un important support technique vers 22,50 euros après avoir touché un plus bas depuis juillet 2013, à 22,575 euros.

* AREVA cède 3,27%. L‘agence de notation Standard & Poor’s a confirmé jeudi soir les notes de crédit du groupe nucléaire français Areva mais a abaissé sa perspective devenue “négative” pour la note à long terme contre “stable” précédemment.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below