3 octobre 2014 / 06:59 / il y a 3 ans

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

Airbus Group, à suivre vendredi à la Bourse de Paris. Boeing a l'intention de porter la cadence de production de son modèle 737 à 52 exemplaires par mois en 2018, contre 42 actuellement, visant un nouveau record justifié selon lui par la demande mondiale d'avions neufs. /Photo prise le 25 septembre 2014/REUTERS/Régis Duvignau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris qui, au lendemain d‘une chute de 2,81%, devrait rebondir à l‘ouverture. Mais la prudence restera de mise avant les chiffres mensuels de l‘emploi aux Etats-Unis, à 14h30, qui pourraient donner des indications sur un prochain resserrement monétaire de la Fed, qui aura mis fin à son programme d‘assouplissement quantitatif (QE3) fin octobre.

A 08h30, le contrat à terme sur l‘indice CAC 40 gagne 0,79%.

* ILIAD prévoit de faire une offre sur une part plus importante de T-Mobile US que celle qu‘il s‘était proposé de racheter en juillet, selon l‘agence Bloomberg qui cite des sources proches du dossier.

* AIRBUS GROUP - Boeing a annoncé jeudi son intention de porter la cadence de production de son modèle 737 à 52 exemplaires par mois en 2018, contre 42 actuellement, visant un nouveau record justifié selon lui par la demande mondiale d‘avions neufs.

* AREVA et SCHNEIDER ELECTRIC ont signé un accord de R&D visant à développer une nouvelle solution de stockage d’énergie. Le projet financé par l’Union européenne permet de produire et de stocker l’électricité en couplant de l’acide bromhydrique et de l’hydrogène.

* PSA est en contact avec des acheteurs potentiels pour les gros moteurs diesel et essence qu‘il a développés avec Ford et BMW et qu‘il continuera de produire en France après la fin de sa coopération avec les deux groupes, a déclaré à Reuters le directeur de la stratégie moteurs du constructeur.

* EURONEXT - Société générale a entamé la couverture de la valeur à l‘achat avec un objectif de cours de 24,5 euros. Le broker estime qu‘après son introduction en Bourse et l‘achèvement d‘ici à la fin 2014 de sa séparation d‘avec ICE-NYSE, Euronext peut vivre sa vie comme entité indépendante et générer des résultats opérationnels tangibles.

* FONCIÈRE DES RÉGIONS a annoncé vendredi l‘acquisition de deux portefeuilles de logements à Berlin pour 26 millions d‘euros (16 millions part du groupe), la finalisation de l‘achat de 240 millions (144 millions pdg) de logements à Berlin et Dresde, et une promesse de vente de près de 117 millions (70 millions pdg) de logements situés dans la Ruhr.

Raoul Sachs, Benjamin Mallet, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below