24 septembre 2014 / 14:03 / il y a 3 ans

Wall Street ouvre en hausse, soutenue comme l'Europe par Draghi

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère hausse mercredi, après trois séances d‘affilée dans le rouge, soutenue par les derniers propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi.

TWall Street a ouvert en légère hausse mercredi, après trois séances d'affilée dans le rouge, soutenue par les derniers propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi. Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones gagne 0,1%. Le Standard & Poor's 500 progresse de 0,08% et le Nasdaq Composite avance de 0,3%. /Photo d'archies/REUTERS/Chip East

Ce dernier a déclaré mercredi que la BCE poursuivrait une politique monétaire ultra-accommodante pendant une période relativement longue, au moins jusqu‘à ce que le taux d‘inflation se rapproche de l‘objectif de 2%.

Ces déclarations ont déjà contribué à soutenir les places européennes. “Ce rebond de l‘Europe se diffuse ici”, commente Peter Jankovskis (OakBrook Investments).

Quelques minutes après l‘ouverture, l‘indice Dow Jones gagne 0,1%, à 17.073,18 points. Le Standard & Poor’s 500 progresse de 0,08% à 1.984,27 et le Nasdaq Composite avance de 0,3% à 4.520,47.

L‘indice S&P a perdu 1,4% par rapport à son dernier pic de 2.011,36, qui constituait sa 34e clôture record cette année.

Le marché attend la statistique des ventes de maisons neuves d‘août. Les économistes prévoient en moyenne 430.000 maisons neuves en rythme annuel le mois dernier contre 412.000 en juillet.

Dans le secteur immobilier, le constructeur de maisons KB HOME cède 7% après avoir publié des résultats nettement inférieurs aux estimations des analystes au troisième trimestre. Dans le même secteur Pulte Group perd 1% et Toll Brothers 0,8%.

Aux valeurs toujours, Accenture laisse 1,8%. Le cabinet de conseil a fait état d‘un bénéfice par action inférieur aux attentes au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2014-2015, à 1,08 dollar, et ses prévisions pour le trimestre en cours ont également déçu.

Au contraire, Merrymack Pharmaceuticals s‘envole de 12%. Le laboratoire a conclu un accord exclusif avec Baxter International pour développer et commercialiser hors des Etats-Unis son traitement contre le cancer du pancréas et, dans ce cadre, va toucher dès ce trimestre un premier paiement de 100 millions de dollars.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below